Angola: João Melo lance « Diário do Medo »

Luanda — L'écrivain angolais João Melo a lancé, au Brésil, au Portugal et en Galice (Espagne), son nouveau livre du genre poétique « Diário do Fedo ».

Le livre, publié par la maison d'édition Urutau, compte un total de 72 poèmes, presque tous écrits au cours de la première année de la pandémie de Covid-19, entre mars et décembre 2020.

Seuls sept des textes ont été écrits auparavant, appartenant à un original qui n'a jamais été publié par l'auteur, car il a été perdu en raison de problèmes informatiques.

Le verbe du nouveau livre de João Melo a coïncidé non seulement avec la pandémie de Covid 19, mais aussi avec une série d'épisodes de violence policière et de racisme à travers le monde, comme le meurtre de George Floyd et d'autres, et les manifestations de protestation qui ont suivi.

Dans une note publiée dans son nouveau livre, l'auteur suppose que celle-ci « constitue une tentative personnelle de décrire et, surtout, de me positionner, à la fois en tant que poète et individu, face à de tels événements dramatiques ».

L'enseignante brésilienne Débora Rendelli a écrit à l'oreille du livre que « peu parviennent à transformer en mots les angoisses, les aspirations et les haines partagées par les individus, sans tomber dans les répétitions quotidiennes, déplorées et répétées sans cesse. « Melo fait ça », a-t-elle reconnu.

Rendelli ajoute que le verbe de João Melo est « écrasant » et que « le calme n'est pas typique de cet auteur ».

Dans ce livre, souligne-t-elle, Melo ne succombe pas à la peur : il l'affronte et la sublime.

« Diário do Medo », le quinzième recueil de poésie de l'auteur, est déjà en prévente sur le site de l'éditeur Urutau (urutau.com), et peut donc être acheté en ligne.

L'ouvrage devrait aller dans les librairies du Brésil, du Portugal et de Galice en novembre prochain. Une coédition avec un éditeur angolais est toujours en cours de négociation.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X