Angola: L'IGAPE prolonge le délai de privatisation de 16 industries de la ZEE

Luanda — L'Institut pour la gestion du patrimoine et des participations de l'État (IGAPE) a prolongé jusqu'au 25 octobre la date limite de soumission des propositions de l'appel d'offres public pour la privatisation de la troisième vague d'unités industrielles situées dans la Zone économique spéciale (ZEE).

A priori, le Programme de Procédure de l'IGAPE prévoyait pour le 23 octobre de cette année la fin du dépôt des candidatures. Ainsi, les concurrents pourront les remettre dans les locaux de l'IGAPE ou par mail propriv.zee@igape.co.ao avec accusé de réception.

Le 26 octobre, à 14h30, la Commission de Négociation pour la Privatisation des Unités Industrielles procédera à l'Acte Public d'ouverture virtuelle de celle-ci, plus précisément via « ZOOM ».

Les candidats et les personnes intéressées à participer à cette session doivent s'inscrire sur la plateforme susmentionnée via le lien : https://us02web.zoom.us/webinar/register/ 

Pour cette troisième vague, l'IGAPE liquide 16 industries, notamment Angolacabos (Industrie des câbles à fibres optiques), Angotur (Industrie des robinets), Betonar (Industrie des articles en béton), BombáguaA (Industrie des pompes à eau), BTMT Industrie des appareils de commutation de tension), Fundinar (Industrie de la fonte des alliages métalliques), Inducabos (Industrie des câbles électriques) et Indugalv (Industrie de la galvanoplastie).

La gamme des industries manufacturières comprend également Indulouças (industrie des articles sanitaires), Indumassas (industrie des pâtes alimentaires), Indupame (industrie des pavillons métalliques), Induplastic (industrie des plastiques), Indutubo (industrie des tubes HDPE), INFER (industrie de la quincaillerie ), Mathématiques (Industrie des matériaux électriques basse tension) et Ninhoflex (Industrie des matelas).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X