Sénégal: 31 moteurs de pirogues et 1 million FCFA de subvention aux pécheurs de Tambacounda

Tambacounda — Le gouverneur de Tambacounda, Oumar Mamadou Baldé, a procédé vendredi, à la remise de 31 moteurs de pirogues de dernière génération et une subvention d'un million de francs CFA sur le matériel acquis aux acteurs de la pêche de Bakel et Gouloumbou.

M. Baldé a indiqué que le département de Bakel recevra 15 moteurs et les 16 restants seront pour la commune de Gouloumbou.

Le matériel reçu vient contribuer à l'amélioration des conditions de travail et de sécurité des pêcheurs et valoriser la production régionale en poissons, a-t-il expliqué.

Ainsi, il a invité les acteurs de la pêche régionale à redoubler d'efforts pour donner un bond en avant à ce secteur.

"Je voulais exhorter les acteurs de la pêche à travailler à augmenter la production régionale de poissons. Aujourd'hui, l'essentiel des poissons que nous consommons nous vient de Dakar et autres localités de l'intérieur du pays", a-t-il dit.

Il est temps que la tendance soit inverser, a recommandé le gouverneur saluant les efforts fournis par le gouvernement pour maintenir "la cadence du développement dans la région".

Oumar Mamadou Baldé a incité les bénéficiaires à un bon usage du matériel acquis pour positionner le secteur de la pêche sur les rampes du développement.

Le président du collectif des pêcheurs de Gouloumbou, Adama Fall s'est réjoui pour sa part des moyens déployés par l'Etat pour renforcer les acteurs de la filière pêche, dans cette localité traversée par le fleuve Gambie.

"A travers, ces équipements mis à notre disposition, c'est un véritable appui que nous recevons. Ces moteurs de pirogues de marque 'Hidea', dernier cri, seront d'une grande utilité", a-t-il relevé.

"Grâce à ces équipements, nous pourrons dorénavant, aller plus loin dans les eaux et augmenter considérablement nos productions", a indiqué le pêcheur Adama Fall.

Il n'a pas manqué de remercier l'Etat pour ses réalisations dans la commune de Gouloumbou dont les pirogues motorisées, les financements consentis dans la pisciculture, entre autres.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X