Madagascar: Salaires impayés - Le PAT de l'Université de Tana et les employés du Cnapmad haussent le ton

Les employés du Centre national de production de matériel didactique (CNAPMAD) et les membres du Personnel administratif et technique (PAT) de l'Université d'Ankatso reviennent à la charge. Ceux du CNAPMAD revendiquent six mois de salaire impayés, du mois de mai à octobre contre deux mois pour le PAT.

Les employés de cette fabrique avaient prévu d'observer une manifestation à Ankorondrano hier, mais elle a été annulée à la dernière minute suite à une rencontre avec les responsables auprès du ministère de l'Éducation. Joint au téléphone, un responsable auprès dudit ministère a fait savoir que « les procédures sont déjà en cours pour le paiement imminent des arriérés de salaires ».

Les membres du PAT, quant à eux, sont descendus au niveau du terminus de la ligne 119 et ont brûlé des pneus. Ils menacent de poursuivre cette grève jusqu'à ce que leur problème soit réglé. Les éléments des forces de l'ordre ont été présents sur place mais aucun blessé ni aucune arrestation n'a eu lieu.

Des avancées. Concernant les revendications du PAT, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (Mesupres), le Pr Elia Béatrice Assoumacou a réitéré hier la volonté du ministère à dénouer ce problème. C'est durant la cérémonie officielle de la rentrée solennelle des universités qui s'est tenue à Fianarantsoa qu'elle a annoncé le rétablissement des indemnités de technicité dans les salaires du PAT.

Elle a également profité de cette occasion pour faire le bilan de ses réalisations. Il y a entre autres l'approbation de la loi régissant le statut des enseignants-chercheurs et chercheurs-enseignants qui a été promulguée avec succès. Il y a également la loi régissant l'autonomie des universités et des établissements d'enseignement supérieur et de recherche qui est en attente d'approbation au Sénat.

Les préparatifs sont aussi en cours pour la publication des premiers lots par la CNH ou Commission nationale d'habilitation, avec plus de 100 documents approuvés et il y en aura un deuxième avant la fin de l'année.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X