Cameroun: Miss Cameroun 2022 - Le Grand Centre dévoile ses candidates

Les trois jeunes filles sacrées lors de la finale organisée dimanche dernier à Yaoundé défendront les couleurs des régions de l'Est, du Sud et du Centre au concours national.

Ce sont elles qui iront défendre les couleurs du Grand Centre au concours national de Miss Cameroun 2022 en décembre prochain à Yaoundé. Julia Samantha Edima Assoumou du Sud, Martiale Trecia Diyani Kanga du Centre et Marthe Emmanuelle Sondi de l'Est, ont été parées de leurs diadèmes et écharpes au terme de la finale régionale du Grand Centre (Centre- Sud et Est).

Et ce, sous la houlette du Comité d'organisation de Miss Cameroun (Comica) et sous la supervision du ministère des Arts et de la Culture. C'est dans la nuit de dimanche à lundi aux environs de minuit, que les trois reines de beauté ont triomphé sur les 26 concurrentes au terme d'une compétition serrée et devant de nombreux spectateurs. Aussitôt sacrées et les projets pleins la tête, les nouvelles ambassadrices de la beauté du Centre, du Sud et de l'Est n'ont pas manqué de dévoiler leur plan d'action.

Martiale Trecia Diyani Kanga Miss Centre 2022, étudiante en marketing communication et Vente à l'Université catholique d'Afrique centrale, place son mandat sous le signe de l'aménagement des routes dans les zones enclavées. « Mon projet est celui de me rapprocher des autorités afin d'entreprendre des travaux de réfection des routes dans les localités enclavées dans le département du Nyong-et-Kéllé, plus précisément dans l'arrondissement de Makak », a confié la reine de beauté de 19 ans. Miss Est 2022, technicienne de laboratoire, âgée de 25 ans, compte quant à elle consacrer son mandat à l'amélioration de la santé des Camerounais.

« Il s'agira de renforcer l'approvisionnement et l'assainissement en eau tout en prévenant les maladies liées à l'eau, à l'instar de la typhoïde », a assuré Marthe Emmanuelle Sondi. Pour Julia Samantha Edima Assoumou, 26 ans, actrice et titulaire d'un master I en communication d'entreprise et Miss Sud 2022, sa feuille de route portera sur la beauté au service de la santé. « Mes actions s'articuleront autour de la santé mentale. Je vais sensibiliser les populations sur l'importance de prendre soin de sa santé mentale », a-t-elle indiqué.

C'est sur des sonorités du terroir et d'ailleurs que les candidates ont défilé devant trois jurys présidés par Audrey Nabila Monkam, Miss Cameroun 2020-2021 pour la finale régionale du Centre, Aimé Caroline Nseke, Miss Cameroun 2018 pour le Sud et Michelle Ange Minkata, Miss Cameroun 2016-2017 pour l'Est. Les 26 candidates ont su arracher des salves d'applaudissements et des cris de joie du public dans des tenues traditionnelles, de plage, de ville et de soirée. Les reines de beauté ont été notées sur plusieurs critères : bilinguisme, expression en langue maternelle, prestations en danse traditionnelle et projets. Dans une ambiance de carnaval, les spectateurs ont eu droit à des lives d'artistes en herbe et de renom.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X