Afrique: Lybie 1982 - Les Lions invaincus, mais éliminés au premier tour

La sélection nationale n'avait pas pu se qualifier pour les demi-finales après trois matches nuls successifs en phase de groupe.

Après une assez longue traversée du désert, après la désillusion face au Congo à Yaoundé, les Lions indomptables sont de retour en phase finale de la Coupe d'Afrique des nations, en 1982. Une absence liée à l'élimination de la sélection nationale en demi-finale de la CAN que le Cameroun avait organisé en 1972. Le mouvement sportif avait été sérieusement ébranlé après cette mésaventure.

Disputée du 5 au 19 mars 1982, la compétition s'est déroulée en Libye. Pour leur retour après 10 ans d'attente, le tirage au sort a voulu que Cameroun partage le groupe A ainsi que la Ghana, la Lybie et la Tunisie. Sauf qu'à chaque sortie au stade du 11 juin de Tripoli, les Camerounais enregistraient des scores de parité.

Leur entrée en compétition s'est faite le 5 mars 1982 avec comme premier adversaire la Tunisie. A cette rencontre, Grégoire Mbida inscrira l'unique but camerounais. C'est finalement sur le score d'un but partout que ce match va s'achever. Quatre jours plus tard, le Cameroun sera face au Ghana. Cette fois-ci, les cages des deux gardiens de but resteront inviolées. Le 12 mars, contre le pays organisateur, la Libye, c'est un score nul et vierge qui attend les Camerounais, pour cette dernière rencontre du premier tour.

Pour leur troisième participation à une phase finale de Coupe d'Afrique des nations, les Lions resteront indomptés. Mais, cette performance sera insuffisante pour leur permettre de se qualifier pour les demi-finales, pour le rendez-vous libyen. Les Camerounais terminent à la troisième place du groupe A avec trois points, derrière la Libye, premier avec quatre points et le Ghana, second avec le même nombre de points. Au classement final, le Cameroun occupera la cinquième place sur huit nations participantes. Cette compétition avait été remportée par le Ghana, qui avait dominé en finale le pays organisateur, la Libye, à l'issue de la fatidique épreuve des tirs au but (1-1, 7-6).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X