Algérie: Pétrole - Les prix de l'équilibre se situent entre 70 et 80 dollars/baril

Alger — L'équilibre des prix du brut constituant un niveau acceptable tant pour les fournisseurs que pour les pays consommateurs se situe dans une fourchette comprise entre 70 et 80 dollars, a estimé le P-dg du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar.

"Si les prix vont au-delà de ce niveau, il y aura des décisions pour le rééquilibrage entre l'offre et la demande sur le marché, pour revenir à un niveau acceptable de prix", a affirmé M. Hakkar lors d'une interview accordée lundi soir à la télévision nationale.

Selon le premier responsable du groupe Sonatrach, l'Algérie en tant que membre actif de l'Opep+ travaille avec ses alliés à l'équilibre du marché afin que les prix du pétrole brut ne s'élèvent pas à des niveaux pouvant "encourager la production le pétrole de schiste notamment aux Etats-Unis, ce qui cause un déséquilibre entre l'offre et la demande".

"Les pays de l'Opep+ sont conscients de cette situation et travaillent dans le sens de l'équilibre", a-t-il assuré.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X