Congo-Brazzaville: Lycée de la Révolution - Une cellule de veille contre les violences en milieu scolaire

Le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix (Payncop) vient de mettre en place une cellule de veille au lycée de la Révolution, à Brazzaville, en vue de faire la médiation avec d'autres établissements scolaires dans le cadre du renforcement de la lutte contre les violences faites à l'école.

La mise en place d'une cellule de veille fait suite à la recrudescence des violences en milieu scolaire, a expliqué le coordonnateur national du Payncop, Brusly Lickibi, lors du lancement de la campagne de sensibilisation des jeunes sur la culture de la paix, de la non-violence et du vivre-ensemble au Congo, organisée avec l'appui financier de l'Unesco.

L'objectif de cette campagne qui va durer trois semaines est d'échanger avec les élèves sur les différentes formes de violence et élargir les cellules de veille communautaire dans les lycées de Brazzaville, notamment celui de la Révolution, Chaminade, Nganga-Edouard, Sébastien-Mafouta et le lycée technique 5-février. Elle concerne également le département du Pool, précisément Kinkala, et finira par s'étendre dans tous les départements du pays.

« La mission assignée à ces cellules est d'assurer la réconciliation, le dialogue entre les différents établissements afin de permettre au réseau de dénoncer les actes de violences auprès des services compétents », a expliqué le coordonnateur du Payncop.

Les élèves ont pris l'engagement d'assurer la médiation, la réconciliation, le dialogue entre différents établissements qui se querellent souvent. « Je sais que la tâche est immense mais avec l'appui de mon établissement, nous parviendrons à trouver un terrain d'entente car nous sommes l'élite de demain », a indiqué Michael Owen Péa Atsia, élève en première D, volontaire du club de veille.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X