Congo-Brazzaville: Santé publique - Dépistage gratuit des maladies oculaires

La campagne de dépistage des pathologies oculaires qui conduisent à la cécité a lieu au siège de l'Association nationale des aveugles et déficients visuels du Congo (ANADVC) à Mfilou, jusqu'au 29 octobre.

Le dépistage est couplé à la sensibilisation aux maladies oculaires comme le glaucome, la cataracte, la rétinopathie diabétique, le trachome et l'onchocercose de la rivière. La cataracte est la principale cause de cécité dans le monde. Elle nécessite une prise en charge précoce afin d'éviter le glaucome. Au cours de la campagne, les patients bénéficieront également du dépistage de la tension artérielle et du diabète. Le diagnostic permettra aux spécialistes d'orienter les patients vers les partenaires de l'association pour une prise en charge. Il s'agit notamment de Diab-Action et l'Association pour la préservation pour la vue.

« Cette sensibilisation ne concerne pas seulement les personnes vivant avec le handicap car l'association interpelle tout le monde, afin de réduire l'écart entre les voyants et les non-voyants sur ces pathologies qui peuvent toucher toute catégorie de personnes et engendrer des conséquences tristes sur le plan familial et professionnel », a expliqué le secrétaire général de l'ANADVC, Emmanuel Bati, soulignant l'importance de la canne blanche tout en déplorant la non-utilisation de celle-ci par les femmes aveugles. A cette occasion, des cannes blanches ont été mises à la disposition des non-voyants.

Pour sa part, la responsable genre de l'association organisatrice du dépistage, Gustavine Lozolo Massangha, a indiqué qu'une émulation est prévue pour récompenser les élèves et étudiants non-voyants admis aux différents examens d'Etat, honorer également les différents acteurs œuvrant dans la promotion de cette catégorie de personnes vulnérables.

Abordant la question de la pandémie du coronavirus qui touche le monde entier, Gustavine Lozolo Massangha a invité les personnes vivant avec handicap à se faire vacciner, ainsi qu'au respect des gestes barrières.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X