Congo-Kinshasa: Honorable Juliette Mbambu Mughole - "Des ADF aux RDF, quand les masques tombent !"

Lundi 18 octobre, un vent de panique a soufflé sur Kibumba, cité frontalière sur la route Goma-Butembo, dans le territoire de Nyiragongo. Les populations ont alerté très tôt matin sur l'incursion d'une colonne de l'armée rwandaise sur le territoire congolais pour des raisons que l'on a du mal à cerner. Des vidéos prises par les habitants ont montré des populations en fuite sur les routes, femmes et enfants baluchons sur la tête.

La situation reviendra au calme quelques heures après, et les militaires rwandais, dans leur retraite, se livrant à quelques opérations de pillages.

L'ambassadeur rwandais au Congo, Vincent. Karega, qui ne manque jamais l'occasion de faire des phrases, s'est empressé de relativiser l'incident, sans toutefois expliquer en vertu de quoi l'armée rwandaise pouvait s'aventurer sans y être invitée sur le territoire d'un pays voisin et ami (sic).

Ce qui, en revanche, est évident, c'est que l'armée rwandaise commence à perdre sa sérénité, Il faut en effet avoir été bousculé pour oser s'aventurer ainsi en plein jour là où traditionnellement c'était les ADF qui étaient accusés d'incursion. En fait, nous assistons peut-être à la tombée des masques, d'ADF à RDF (Rwanda Defence Forces), il n'y avait qu'une petite lettre à changer ; les présumés-ADF ont toujours été, comme ne cessaient de le clamer les populations, des éléments rwandais habillés en FARDC et qui se faisaient appeler ADF.

Il faut dire que ces dernières semaines, on assiste à une remarquable prise de conscience des populations congolaises tant dans la région que dans les provinces éloignées. Il ne peut être question de laisser aux politiques ni à l'armée seule la lourde mission de faire échec à l'envahisseur.

Chacun fait ce qu'il peut : qui par un écrit, qui par une organisation de vigilance locale, qui par la prière, l'ensemble de ces intentions se mêlant dans un même creuset du « prenez-vous en charge » cher à Laurent-Désiré Kabila. La remontada ne fait que commencer.

C'est l'occasion de faire un clin d'œil patriotique à notre vaillant Gouverneur militaire de l'Ituri qui disait « les femmes et les enfants peuvent fuir, mais les hommes restent défendre leur terre ».

Nous attendons le même soutien de la part de son homologue du Nord-Kivu.

Honorable Juliette Mbambu Mughole

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X