Congo-Kinshasa: Ouvrant le premier colloque panafricain sur l'albinisme à Kinshasa - Félix Tshisekedi lance l'appel à la solidarité envers les personnes vivant avec albinisme

C'est un nouveau ton que le Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi donne à tous les congolais : plus de haine, plus de frontières, plus de discours discriminatoires à l'égard des personnes vivant avec albinisme.

C'est ce qu'il faut retenir de sa participation au premier colloque panafricain sur l'albinisme qu'il a lancé, mardi 19 octobre 2021, au chapiteau du Pullman grand hôtel de Kinshasa. Au cours de cette activité organisée à l'initiative du panel chargé d'accompagner la mandature de la République Démocratique du Congo à la présidence de l'Union Africaine et placée sous le thème : solidarité africaine pour une Afrique en faveur des personnes atteintes d'albinisme, le Président Félix Tshisekedi qu'accompagnait la très distinguée Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi a, dans son allocution, réaffirmé son attachement au combat qu'il a toujours mené pour le respect de la dignité humaine, un combat belliciste contre toute sorte de discrimination entre les êtres humains.

Devant l'assistance composée, d'un côté, de plusieurs personnalités dont quelques membres du Gouvernement, le Gouverneur Gentiny Ngobila, la Représentante du Secrétaire Général des Nations Unies en RDC, Bintou Keita, et de l'autre côté, de différentes délégations venues du Burundi, du Mali, du Niger, de la Zambie, le Kenya, du Burkina-Faso et du Congo d'en face, le Chef de l'Etat a lancé l'appel à la solidarité et à la considération envers cette catégorie de personnes car, a-t-il soutenu de vive voix, tous les humains sont égaux.

Par la même occasion, il a fait savoir que pour honorer toutes ces personnes souffrant de manque de mélanine, l'Union Africaine marchera cette année à la lumière d'un thème unificateur, à savoir : solidarité africaine pour une Afrique intégrante en faveur des personnes vivant avec albinisme. Objectif, faire un état des lieux de personnes atteintes d'albinisme en Afrique afin de prendre des mesures urgentes pour combattre toute sorte de discrimination basée sur la couleur de la peau.

Toujours appuyé sur son lutrin, le Président Félix Tshisekedi n'a pas manqué d'encourager toutes les personnes atteintes d'albinisme présentes à ces assises par des sages conseils de motivation en ce sens qu'elles possèdent beaucoup d'atouts à faire valoir pour le développement de la société et que cet état n'est pas une raison pour se considérer comme un sous homme.

« Que la jeune fille vivant dans la province de l'Equateur sache qu'elle peut devenir directrice générale de l'Organisation Mondiale du Commerce. Que le jeune guinéen vivant à Nzérékoré sache qu'un jour, lui aussi, peut devenir secrétaire général de l'ONU ou le jeune sénégalais de Kaolack puisse envisager de devenir un jour le Président d'une équipe de la Ligue américaine de Basketball en NBA. Cette même idée de représentation doit exister pour les personnes atteintes de l'albinisme », a souligné Félix Tshisekedi dans son mot. Il a également appelé les chefs d'entreprises et autres institutions œuvrant en RDC et partout ailleurs à penser toujours aux personnes vivant avec albinisme en cas de recrutement ou d'embauche.

« Pendant que les spécialistes en droit travaillent pour raffermir nos arsenaux juridiques, les autres peuvent et doivent passer à l'acte. Dans vos ambassades, ONGs, institutions, écoles, hôpitaux, cabinets d'avocat, restaurants, ministères, je vous invite à des actions concrètes : embauchez, recrutez, offrez de stages aux personnes atteintes d'albinisme. Et, quand vous aurez fini d'en embaucher, de recruter, d'offrir de stages, faites-en davantage », a-t-il renchéri avant de lancer un appel à la conscience à tous afin que chacun parvienne à considérer les personnes atteintes d'albinisme comme ses pairs.

A cette même occasion, le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l'Union Africaine a mis un accent sur les mécanismes de prise en charge de personnes vivant avec albinisme et la riposte donnée à tous les défis auxquels elles font face. Bintou Keita et la Ministre déléguée pour les personnes vivants avec handicap ont, au cours de leurs interventions, loué les efforts du Président Félix Tshisekedi qui tient au respect de la dignité humaine en valorisant ses frères et sœurs atteints d'albinisme. Peu avant la fin de l'activité, le couple présidentiel a eu droit aux cadeaux de quelques artistes vivant avec cette pathologie, notamment des tableaux peints, une girafe en bois et tant d'autres.

Ce qu'il faut savoir sur l'albinisme

L'albinisme est une maladie héréditaire non contagieuse. Les personnes qui en sont atteintes souffrent de la diminution de la capacité visuelle. Sous le soleil, ces personnes sont exposées, outre à des troubles sur le plan visuel, à la brulure suite aux rayons ultraviolets. C'est pourquoi il leur est demandé d'éviter le contact avec le soleil et surtout d'appliquer la crème solaire régulièrement. Elles méritent donc la considération et l'affection pour leur épanouissement intégral.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X