Cameroun: Trentième anniversaire de l'Ucac - Une célébration eucharistique pour lancer les activités

L'archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, a dit une messe au campus d'Ayene dimanche dernier.

L'Université catholique d'Afrique centrale (Ucac) a trente ans. Pour marquer le coup, l'institution organise une série d'activités qui ont été lancées dimanche dernier à travers une messe pontificale célébrée par Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé.

S'appuyant sur Isaïe chapitre 53 (10-11) et sur la Lettre aux hébreux, chapitre 4 (14-16), Mgr Jean Mbarga a prôné l'humanisme. « Les passages bibliques que nous venons de lire sont des textes majeurs qui montrent des frères en Christ discutant de façon stratégique le contrôle du leadership. L'évangile fait méditer sur la culture du service. Et l'Université catholique d'Afrique centrale est au service de l'humanisme. Le sens de l'humanité que nous avons au sein de cette université est à encourager. Car ici, c'est l'humanisme que nous cultivons et tout ce qui est attachement à l'humain que nous voulons promouvoir. C'est une université au cœur cosmopolite, holistique, qui permet à l'Afrique centrale de jouir des potentialités nombreuses, valeureuses et professionnelles », a-t-il vanté.

Le célébrant a conseillé aux dirigeants de l'Ucac de continuer à creuser le sens du service, afin que chaque jeune qui sort de cette institution, reçoive une formation complète dans tous les sens. Les activités ainsi lancées se poursuivront jusqu'au 27 octobre prochain, jour de la rentrée solennelle et de remise des médailles d'honneur du travail aux employés méritants.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X