Afrique Centrale: Compétitions interclubs - Brazzaville au cœur du volleyball sous-régional

Depuis le 17 octobre, plusieurs clubs venus des pays d'Afrique centrale participent, dans la capitale congolaise, au 7e championnat (juniors puis séniors hommes et dames) de la Confédération africaine de volleyball (CAVB), zone 4.

Contrairement au programme initial qui prévoyait la participation des clubs du Congo, du Gabon, de la République démocratique du Congo et du Cameroun, seuls Camerounais et Congolais ont, jusqu'alors, répondu présents à la compétition.

Dans la catégorie séniors hommes, il s'agit d'Inter Club, Kinda-Odzoho et le club de la Direction générale de la sécurité présidentielle (DGSP) pour le Congo puis du FAP VB et PAD VB du Cameroun. Chez les séniors dames, la DGSP et Kinda-Odzoho font face à FAP du Cameroun.

Les clubs des juniors hommes sont tous du Congo, à savoir le Centre Jean-Claude-Mopita (JCM), AS Gendarmerie, Renaissance de Mpila et DGSP.

Pour le compte de la quatrième journée de cette compétition qui prendra fin le 26 octobre, le derby de la journée chez les séniors hommes s'est soldé en faveur de Kinda-Odzoho au détriment de la DGSP (3 sets à 0).

Concernant la cinquième journée, le 12 octobre, la DGSP affrontera Kinda-Odzoho (séniors dames) avant l'opposition FAP-DGSP et Kinda-Odzoho contre l'un des meilleurs clubs du Cameroun, PAD.

La sixième et dernière journée des phases de groupes interviendra le 22 octobre avec trois rencontres de haut niveau. FAP défiera Kinda-Odzoho à 9h dans la catégorie des séniors dames. Deux heures après, les hommes de Kinda-Odzoho seront face aux pensionnaires de l'équipe des Forces armées et de police(FAP). Le dernier match mettra aux prises les deux meilleurs clubs de Brazzaville (DGSP-Interclub).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X