Afrique: Haute autorité de la communication audiovisuelle du Maroc - Le CSC décore quatre conseillers

20 Octobre 2021

Quatre membres de la HACA Maroc dont la présidente, Mme Latifa Akharbach (gauche) ont été décorés.

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé une cérémonie de décoration des membres de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) Maroc, le lundi 18 octobre 2021, à Ouagadougou.

Le Conseil supérieur de la communication (CSC) est reconnaissant à quatre membres de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) Maroc. L'institution en charge de la régulation de la communication au Burkina a décoré les conseillers de la HACA, le lundi 18 octobre 2021, à Ouagadougou. Selon le vice-président du CSC, Abdoulazize Bamogo, le but recherché à travers cette cérémonie de reconnaissance est de rendre un hommage mérité aux amis et frères du Maroc pour la dotation au CSC d'un outil moderne performant d'observation et d'analyse du contenu des médias.

Il a rappelé que le Burkina Faso a sollicité à l'institution marocaine, un appui pour le déploiement d'un système moderne permettant de faire le monitoring automatique des télévisions et des radios. Cette demande, a-t-il soutenu, a reçu un écho favorable auprès

Le vice-président du Conseil supérieur de la communication, Abdoulazize Bamogo, a remercié la HACA Maroc pour cet appui au profit du Burkina Faso.

de la présidente de la HACA/Maroc, Mme Latifa Akharbach. Celle-ci, a-t-il précisé, a suscité le déploiement de la HACA média solution (HMS). M. Bamogo a en outre signalé que ces outils sont venus faciliter le travail de régulation des médias burkinabè.

Pour ce faire, il a félicité les membres de la HACA/Maroc, tout en précisant qu'ils reviendront pour accompagner le déploiement du système au bénéfice des délégations régionales de l'Ouest et de l'Est du CSC. Après avoir été élevée au grade de Commandeur de l'Ordre du mérite, des arts, des lettres et de la communication, Mme Latifa Akharbach s'est dit fière d'être reçue et décorée au Burkina Faso. Elle espère continuer avec son équipe à travailler dans un esprit de solidarité, d'échange interafricain.

Elle a relevé que la régulation des médias a pour mission de garantir les principes du droit des citoyens, des contenus médiatiques et les valeurs du vivre-ensemble. En outre, elle a affirmé que HACA média système reçu par le CSC fait partie désormais des outils performants permettant de poser des actes de régulation, notamment la gestion du pluralisme politique. Pour elle, c'est une solution développée par la HACA Maroc pour les régulateurs de garantir au mieux, l'expression politique, de la diversité culturelle et l'internationalisation des médias. Les trois autres membres de la HACA ont reçu la médaille de chevalier de l'Ordre du mérite, des arts, des lettres et de la communication.

Ibrahim SOUMDAOGO (Stagiaire)

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X