Madagascar/Angola: CFFA - Entre Luanda et un centre de formation, le choix est vite fait !

Advienne que pourra mais le CFFA n'ira pas disputer le match retour contre l'Interclube, ce vendredi à Luanda.

La conférence de presse dans les locaux de la commune d'Andoharanofotsy ne pouvait être plus claire lorsque Tota Henintsoa Rakotoarimanana a indiqué que le CFFA restera à la maison. Le coût du voyage a été multiplié par quatre car il faut trouver 744 millions d'ariary. Et la fermeture de nos frontières n'arrange guère les choses. Même les arbitres tanzaniens ont pu venir avec un avion cargo.

Le forfait paraît ainsi la meilleure solution selon toujours Tota Henintsoa Rakotoarimanana. Et lui d'expliquer par la suite qu'en échange, le Président Andry Rajoelina qui avait déjà promis d'apporter son soutien pour ce match de Luanda, offrira dans les jours à venir un vrai centre de formation près d'Iavoloha. Une éventualité qui plaît bien à Tota mais aussi à la commune et à toute la population d'Andoharanofotsy. L'objectif du CFFA est de former des

Le CFFA restera à la maison.

joueurs et les placer dans le circuit professionnel pour que le retour de manivelle serve les intérêts de la commune et surtout des joueurs. Fort de cette thèse, Tota et ses hommes ont donc choisi le forfait quitte à payer les 25 000 dollars dont 10 000 dollars pour l'InterClube. Mais ce n'est pas aussi simple car le forfait risque d'être préjudiciable au football malgache dans son ensemble. On ne s'étonnerait guère de voir le CFFA être inscrit dans la fameuse liste noire. Mais c'était le choix de Tota, de son staff technique ainsi que celui des hommes qui l'entourent. Le revers de la médaille en somme.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X