Sénégal: Boubou Aldiouma Sy, Pr de Géographie - «La brèche de Saint-Louis est en train de se stabiliser»

21 Octobre 2021

En marge de la visite de presse organisée mercredi dans les villages gandiolais de Doune Baba Dièye et de Keur Bernard, par African journalists Forum, Organisation dirigée par le Dr René Massiga Diouf de la Rts, le Professeur de Géographie Boubou Aldiouma Sy, en poste à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, s'est prononcé sur la mise en œuvre du projet de balisage et de dragage de la brèche.

Saint-Louis-Il a précisé qu'il n'est pas nécessaire pour l'Etat, de dépenser 7 milliards Cfa pour draguer la brèche car, « cette brèche est en train de se stabiliser autour du village de Tassinère/Gandiole, passant de 7 kms de large à 1 km de large, c'est la nature qui fait, défait et refait ».

Selon ce professeur de Géographie et de géomorphologie, ce phénomène de stabilisation de la brèche est constaté depuis trois ans, « il s'agit notamment d'un phénomène de régénération naturelle, on pourrait peut-être dépenser juste 500 millions Cfa pour apporter une solution adéquate et durable à ce problème complexe relatif à la brèche ».

Il a fait savoir qu'à l'issue de ces travaux de dragage, il y aura encore, au bout d'un an, beaucoup de sable dans cette brèche, et on reviendra à la case-départ, « dans ces conditions, est-ce qu'on pourrait continuer à draguer cette brèche ».

De l'avis de cet expert en géomorphologie, il faut laisser la brèche évoluer naturellement, elle finira par se stabiliser, « le sud avance et le nord va se colmater progressivement, nous en voulons pour preuve, la régénération naturelle constatée actuellement à Doune Baba Dieye, qui est en train de revivre, les populations qui l'avaient déserté, sont revenus pour y mener des activités maraîchères ».

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X