Angola: Des professeurs des universités formés aux pratiques méthodologiques

Ondjiva (Angola) — Des professeurs d'université de l'Institut polytechnique d'Ondjiva, province de Cunene, sont formés, ce jeudi, sur la méthodologie du processus d'enseignement, les pratiques d'enseignement et d'évaluation.

Au cours de la formation d'une journée, les participants débattent des thèmes tels que l'évaluation diagnostique, la pertinence et les procédures pour son développement et son application, les critères de planification de cours, les bonnes pratiques de dispensation de cours et l'évaluation des contenus.

A l'occasion, le coordinateur de la commission d'installation de l'Institut polytechnique d'Ondjiva, Paulino Soma Adriano, a indiqué que le séminaire de remise à niveau vise à consolider les pratiques didactiques pédagogiques des enseignants, afin de promouvoir un enseignement de qualité.

Selon le responsable, l'enseignant devrait être responsable de préparer les cours, de répondre clairement aux besoins et aux questions présentés par les étudiants, d'encourager la recherche scientifique, entre autres détails, pertinents pour améliorer le processus d'enseignement et apprentissage.

Lors de l'ouverture, la gouverneure provinciale de Cunene, Gerdina Didalelwa, a souligné l'importance des cours de formation pour les enseignants universitaires, car ils constituent une méthode fondamentale pour l'actualisation des connaissances.

Elle a indiqué que les cours de formation des enseignants contribuent également à l'amélioration du processus d'enseignement et apprentissage dans les universités du pays, en particulier dans la province.

« La formation continue des enseignants doit être considérée comme une modalité qui contribue à la qualité du processus d'enseignement et apprentissage, afin de rester à la pointe du savoir », a-t-elle souligné

Gerdina Didalelwa a indiqué que les écoles ont besoin d'enseignants engagés envers l'institution, qui ont une expertise pédagogique et connaissent les difficultés des élèves, afin de trouver des solutions.

Pour elle, l'amélioration de la qualité de l'enseignement supérieur passe par la formation continue de son corps enseignant aux pratiques modernes du secteur.

Cependant, il a déclaré que le gouvernement est conscient des difficultés auxquelles les enseignants sont confrontés dans l'exercice de leur activité d'enseignement, notamment celles liées aux infrastructures, c'est pourquoi ils prennent des mesures pour atténuer cette situation.

L'Institut polytechnique d'Ondjiva propose six cours liés à l'ingénierie, aux sciences de l'éducation et de la santé, soutenus par 20 Angolais, 50 Cubains et un Vietnamien.

En opération depuis 2009, l'IPO a mis 146 diplômés sur le marché.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X