Angola: Le Président de la RCA à Luanda pour rencontrer João Lourenço

Luanda — Le Président de la République Centrafricaine (RCA), Faustin-Archange Touadéra, est arrivé ce jeudi à Luanda, pour une visite de travail de quelques heures en Angola.

Le Président Touadéra informe régulièrement le Chef de l'État angolais du processus de pacification en République Centrafricaine.

En sa qualité de président par intérim de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), João Lourenço développe des initiatives pour la paix et la stabilité dans ce pays.

Le cessez-le-feu a été salué par la CIRGL, le considérant comme la reconnaissance qu'un dialogue ouvert et constructif entre toutes les forces vives est le meilleur moyen d'atteindre la paix et la stabilité tant désirées par le peuple centrafricain.

Un communiqué diffusé dimanche, à Luanda, précise que le président par intérim du CIRGL, João Lourenço, a pris acte, avec une grande satisfaction, de la décision unilatérale de cessez-le-feu sur tout le territoire de la RCA.

Il ajoute que la CIRGL salue les progrès accomplis et exhorte tous les acteurs politiques et militaires à se conformer au cessez-le-feu et aux principes de l'Accord politique pour la paix et la réconciliation en République Centrafricaine (APPR-RCA).

L'Angola réitère son appel à la levée de l'embargo

L'Angola a réitéré, mercredi, à New York (USA), la nécessité de lever l'embargo sur les armes contre la République Centrafricaine, compte tenu des progrès réalisés dans le pays.

Dans un discours prononcé lors du débat public du Conseil de sécurité des Nations Unies, le ministre des Relations Extérieures, Téte António, a déclaré qu'il estimait que l'évaluation et la détermination du maintien de l'embargo, compte tenu des progrès positifs réalisés sur le terrain par le gouvernement centrafricain, est de la responsabilité du CS .

Il a rappelé la position exprimée par le Président João Lourenço lors de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU le 23 juin 2021, dans laquelle il a défendu la fin de l'embargo sur les armes contre la République centrafricaine, soulignant que la demande de l'Angola reste valable.

Le ministre a réaffirmé l'engagement du gouvernement angolais en faveur d'une approche régionale pour la mise en œuvre effective de son plan stratégique, ancré dans le Pacte pour la paix, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs.

Il a dit que l'eEécutif angolais croit en la mise en œuvre de l'accord comme une condition « sine qua non » pour résoudre les causes profondes des conflits et des obstacles qui continuent d'entraver le développement socio-économique et l'intégration régionale.

Situation au RCA

Vendredi dernier (15), le Président de la République Centrafricaine a annoncé un cessez-le-feu unilatéral, les rebelles acceptant la trêve, à l'exception de deux groupes.

Le cessez-le-feu est une conséquence des mesures prises par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

Depuis le coup d'État perpétré par le groupe rebelle « Seleka », qui a entraîné la chute de l'ancien président François Bozizė, le pays est confronté à une situation d'insécurité croissante.

Les populations sont contraintes de quitter leurs villages, face à de violents affrontements ethniques et religieux.

Depuis décembre 2020, environ 60 000 citoyens ont fui les violences qui affligent la RCA, selon les données du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

L'actuel Chef de l'État, Faustin-Archange Touadéra, a remporté l'élection présidentielle du 27 décembre 2020 avec 53,16 % des voix, contre 21,69 % de son principal adversaire, l'ancien Premier ministre Anicet Georges Dologuéle.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X