Angola: La BNA voit son capital réduit de l'ordre de 100 milliards de Kz

Luanda — La nouvelle loi de la Banque nationale d'Angola (BNA), du 24/21 du 18 octobre, définit un capital social de 170 milliards de kwanzas, moins 100 milliards par rapport à la loi 16/10, diplôme précédent, a appris jeudi l'ANGOP.

Malgré cela, ce même capital peut être augmenté par incorporation de réserves, sur proposition du Conseil d'Administration et entérinée par le Président de la République, titulaire du Pouvoir Exécutif.

La précédente loi 16/10, du 15 juillet, fixait le capital social de la BNA à 270 milliards de kwanzas,

10 ans requis pour la désignation

Les membres des organes sociaux de la BNA, notamment le gouverneur, le conseil d'administration, les comités exécutif, de politique monétaire et de stabilité financière, doivent avoir au moins 10 ans d'expérience pertinente, comme l'une des conditions de nomination.

Le gouverneur, les vice-gouverneurs et les administrateurs doivent être des personnes dont la compétence, la capacité de gestion, les connaissances et la compétence technique sont reconnues et une expérience reconnue en économie, droit, comptabilité, banque, finance et gestion.

Toutefois, le gouverneur est nommé par le Président de la République, aux termes du paragraphe 3 de l'article 100 de la Constitution de la République et exercera ses fonctions pour une durée de six ans, renouvelable une fois, pour une durée égale, soit 12 ans de mandat.

Organe unipersonnel, le gouverneur représente la Banque centrale auprès du Président de la République, de l'Assemblée nationale, du Pouvoir exécutif et des autres services et organismes publics et privés aux termes de la Constitution et du présent texte.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X