Afrique: Coupe du monde 2022 / Zone Afrique - La Guinée Equatoriale bientôt disqualifiée ?

La FIFA accentue la pression sur la Fédération Equato-guinéenne de football. L'instance mondiale a menace de suspendre le Nzalang national de la suite des éliminatoires de la coupe du monde 2022 si la FEGUIFUT ne règle pas ses différends avec son ancien sélectionneur, dans un délai de 30 jours.

La Commission de Discipline de la FIFA a infligé une amende à la FEGUIFUT pour non-paiement de son ancien entraîneur Miguel Ángel Pozanco. La Fédération équato-guinéenne de football est condamnée à une amende pour non-respect des décisions du TAS en date du 24 novembre 2020, conformément à l'article 15 du Code disciplinaire de la FIFA.

La FEGUIFUT est condamnée à payer à Pozanco 644 000 euros à titre d'indemnité pour rupture de contrat, 5 000 francs suisses pour frais de justice et 6 000 francs suisses à titre de contribution aux frais juridiques et autres frais. De plus, la Fédération doit payer 1000 francs suisses à la FIFA pour les frais de justice.

La Fédération équato-guinéenne de football a 30 jours (depuis le 11 octobre dernier) pour régler la dette au risque de s'attirer la foudre de la FIFA.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X