Afrique: Dakar abrite un sommet UE-Afrique sur les PME

Dakar — La deuxième édition du sommet Union européenne-Afrique sur les petites et moyennes entreprises (PME) s'est ouvert jeudi à Dakar, avec l'ambition d'identifier les opportunités d'investissement, de partenariat et de commerce entre les parties concernées.

Ce sommet prévu pour deux jours (21-22 octobre) est organisé conjointement par la Confédération européenne des associations de petites et moyennes entreprises (CEA-PME) et l'Association allemande des PME.

Il se tient simultanément à Bruxelles, Dakar et Rome, sous format hybride (présentiel et virtuel), et enregistre la participation de plusieurs personnalités du monde politique et des affaires, des ambassadeurs et des responsables de PME.

Son objectif est d'identifier les opportunités d'investissement, de partenariat et de commerce entre les petites et moyennes entreprises d'Afrique et d'Europe, indique un document remis à la presse par les organisateurs.

Le Conseil national du patronat du Sénégal (CNP) et la Fondation Konrad Adenauer (FKA) sont les parties prenantes de ce sommet du côté sénégalais, précise la même source.

"L'idée de cette initiative consistant à travailler avec les pays partenaires africains pour améliorer les conditions des investissements privés et promouvoir les opportunités d'emploi en Afrique dans le cadre d'un partenariat à armes égales est plus d'actualité que jamais", a indiqué l'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au Sénégal, Sonke Siemon.

Selon le diplomate allemand, "l'engagement accru de l'Allemagne au Sénégal se situe exactement dans ce contexte et dans cet esprit de partenariat".

L'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au Sénégal a aussi relevé que quatre objectifs ont été conjointement identifiés dans le cadre de ce projet dénommé "Reformpartnerschaft" (partenariat de réformes).

Il a cité à cet égard "la suppression des obstacles au développement du secteur privé", ainsi que "l'amélioration des compétences de la main d'œuvre".

Aristide Tino Adediran, un des vice-présidents du CNP, s'est félicité de ce choix porté sur Dakar pour abriter ce sommet.

Il a insisté sur la nécessité pour le Sénégal d'établir un partenariat gagnant-gagnant avec le secteur privé des pays partenaires, en marge des relations de gouvernement à gouvernement entretenus par les ambassadeurs.

En cela, il a invité les PME sénégalais à beaucoup s'inspirer de "la rigueur et la discipline qui caractérisent le peuple allemand".

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X