Congo-Kinshasa: SOCODA - Un bon climat règne avec Nyoka Longo à la tête du Conseil d'administration

Après la réussite de deux Assemblées générales (Ordinaires et Extraordinaire) organisées avec succès au mois de septembre dernier, la Société Congolaise des Droits d'Auteur et des Droits Voisins (SOCODA COOP-CA) hume un air nouveau dans son fonctionnement. Fini la cacophonie. La vague de tensions est révolue.

Actuellement, un bon climat de paix et de solidarité règne dans tous les compartiments de l'entreprise où chaque service gère conformément à ses attributions telles que stipulent les Statuts.

Au Conseil d'administration, les nouveaux administrateurs élus lors de l'Assemblée générale ordinaire et élective sont déjà entrés en fonction. Le Président Jossart Nyoka Longo est déjà installé dans son fauteuil et détient officiellement le bâton de commandement pour diriger le Conseil. Des réunions hebdomadaires sont tenues dans la règle de l'art.

Même ambiance est constatée à la Direction générale qui a la gestion quotidienne de la SOCODA à sa charge. Le Directeur Général Michel AGU et ses collaborateurs s'approprient de la politique de la Société conformément à la vision du Conseil d'administration. Toutes les directions s'illustrent dans une politique du travail assidu afin de relever les défis et d'accomplir correctement la mission fondamentale de l'entreprise qui consiste à percevoir et repartir les droits d'auteurs aux artistes congolais sur toute l'étendue de la République.

Donc, le Conseil d'Administration et la Direction générale travaillent dans une harmonie parfaite et dans la solidarité avec un seul objectif commun d'améliorer la qualité de service de la société au profit des ayants droits.

Donc, il était impérieux pour la SOCODA COOP CA de tenir les deux Assemblées générales, coûte que coûte, afin de dissiper tout malentendu orchestrés par certains prédateurs qui ont souhaité que la Société tombe dans le cataclysme.

«Les Assemblées générales étaient vraiment importantes parce qu'elles ont permis non seulement de tourner la page des crises qui ont secouer notre société. Mais aussi et surtout de doter à la société un statut uniforme et conforme à l'OHADA et/ou de donner une nouvelle impulsion et un crédit vis-à-vis des partenaires. Aujourd'hui tous les coopérateurs sont contents que la machine tourne avec assurance dans le respect et applications des textes qui garantissent le bon fonctionnement de la société des artistes au Congo-Kinshasa», a soutenu un des coopérateurs.

Il faut retenir que la SOCODA avec son nouveau Conseil d'administration s'est vivement engagée dans une autre perspective basée sur des nouvelles réformes et des coopérations avec des structures partenaires au niveau continental et mondial.

«La volonté y est. Le Conseil d'administration peaufine des bonnes stratégies managériales qui vont permettre à la société de renouer et de signer des nouveaux partenariats, par exemple, avec d'autres sociétés sœurs en Afrique, Europe et en Amérique où les œuvres de nos artistes congolais sont exploitées. Et, au niveau du pays, nous sommes très ouverts envers tout le monde qui veut bien collaborer et apporter des idées novatrices pour l'expansion de la Société. Je pense que la main dans la main, nous allons changer les choses afin de permettre aux créateurs des œuvres de jouir des fruits de leur travail», a déclaré le Directeur Général de la SOCODA.

Signalons que la société est actuellement en pleine opération des répartitions des droits d'auteur dans le cadre du premier trimestre de l'année 2021. Plus d'une centaine d'artistes, discipline confondue, ont déjà touché leur dû à la Direction générale.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X