Congo-Brazzaville: Ministère de la Santé - Une réunion d'harmonisation des vues sur la couverture sanitaire universelle

La problématique de la matérialisation de la politique sanitaire présidentielle axée sur la Couverture sanitaire universelle (CSU) était récemment au cœur des échanges entre le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Dr Jean-Jacques Mbungani, accompagné de Véronique Kilumba, vice-ministre de la Santé, avec une délégation de la présidence de la République conduite par le conseiller spécial du chef de l'Etat en matière de la Couverture maladies universelles, le Dr Roger Kamba.

Le chef de l'Etat fait de la CSU son cheval de bataille, dans le cadre de sa vision pour la redynamisation du système sanitaire dans le pays, et voudrait que les choses décollent rapidement. D'où, l'impérieuse nécessité de tenir la réunion d'harmonisation de vues et de restructuration afin de s'engager avec cohérence dans l'application de la vision du président de la République. Cela en conformité avec le programme du gouvernement de la République.

A cet effet, la présidence de la République qui assure le Comité de pilotage de la CSU et le ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention ont fait le point sur l'engagement du chef de l'Etat dans la matérialisation de la CSU.

Au terme de cette réunion, le Dr Roger Kamba, conseiller spécial en charge de la Couverture maladies universelles et coordonnateur de la Task Force présidentielle, est revenu sur la quintessence de cette politique sanitaire du président Félix Tshisekedi qui tient à ce que la population bénéficie rapidement d'une bonne CSU.

« Cette réunion d'harmonisation était en rapport avec la mise en œuvre de la Couverture santé universelle. Vous savez que ce plan important du chef de l'Etat a été sanctionné par une ordonnance présidentielle du 1er juin de cette année. Nous sommes presque dans la phase d'exécution. Alors pour le lancement de sa mise en œuvre, on devait discuter avec le ministère sectoriel pour voir les différentes étapes par lesquelles l'on doit commencer », a-t-il déclaré.

La réunion avec le ministre Mbungani, a poursuivi le Dr Roger Kamba, renseigne que les choses sont beaucoup plus claires maintenant. "Nous savons très bien que la couverture santé est multisectorielle et il y a plusieurs secteurs qui interviennent dans le ministère de la Santé, mais aussi dans le secteur de la prévoyance sociale, des Finances et des Infrastructures. Beaucoup de domaines y interviennent pour une application effective et garantie", a-t-il poursuivi.

« Les réactions techniques et scientifiques du ministre de tutelle sont très positives et convaincantes. D'ailleurs, nous nous sommes convenus de continuer avec nos réunions... Ceci nécessite de mettre en place une commission mixte qui va travailler de manière régulière sur la mise en œuvre de la Couverture santé universelle », a-t-il indiqué.

Pour le Dr Roger Kamba, les échanges avec le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani, ont porté essentiellement sur le rôle fondamental que doit jouer son ministère clé dans la mise en œuvre de la CSU.

La matérialisation de la CSU permettra aux Congolais d'accéder aux soins de santé de qualité car, avec la conjoncture, bien de malades ne savent pas assurer leur prise en charge médicale faute des moyens, ce qui occasionne l'augmentation du taux de mortalité. Avec la mise en œuvre de la CSU, tout Congolais, peu importe la catégorie sociale, pourra bénéficier des soins de santé de qualité .

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X