Cameroun: Université de Ngaoundéré - Honneur aux sciences du patrimoine

Cette nouvelle filière va ouvrir ses portes au cours de cette année académique pour former des étudiants en vue de la valorisation des œuvres de l'esprit.

A l'Université de Ngaoundéré, la Faculté des arts, lettres et sciences humaines (Falsh) est ouverte depuis 1993. Pourtant, la filière des arts est restée orpheline au profit des autres départements et filières de cette faculté. Pour combler ces lacunes pédagogiques et scientifiques, le département des Arts et Sciences du patrimoine ouvre ses portes cette année. L'objectif est d'offrir une formation professionnelle, structurer, rassembler et stabiliser tous les enseignements en relation avec les arts et le patrimoine culturel disséminés à la Falsh. Ce nouveau département de l'Université de Ngaoundéré à Dang vise également à juguler la crise au sein du secteur des arts au Cameroun en mettant sur le marché des ressources humaines qualifiées.

En effet, beaucoup ont tendance à douter de la portée des études en arts. Considérant le domaine comme marginal et réservé aux apprenants ayant commis des erreurs de parcours. « Il est surtout question de dénicher des compétences, de favoriser l'auto-employabilité à travers l'émulation artistique. L'employabilité de nos apprenants reste essentielle au sein de ce département », explique Dr Hassimi Sambo, responsable pédagogique et scientifique provisoire de ce département. Pour étudier les arts et sciences du patrimoine, les apprenants ont une offre de filières diversifiée. Elle va des arts plastiques à la muséographie, en passant par l'architecture, l'archéologie, le stylisme, le modélisme jusqu'à l'étude des civilisations et la bibliothéconomie.

A ce jour, le principal défi est celui de trouver des stratégies pour intéresser et attirer des étudiants vers ces nouvelles filières. « Pour le moment, les préinscriptions sont en cours. Mais, nous espérons que les apprenants seront nombreux. C'est un travail de longue haleine et il va falloir toucher le maximum de personnes à travers la promotion », indique le Dr Hassimi Sambo, enthousiaste. A propos des étudiants, ils devront s'arrimer aux prescriptions du système Licence - Master - Doctorat. Concernant la formation, elle se fera en alternance à l'université et dans les entreprises. Au sein du centre de formation à la Falsh, les apprenants auront des cours théoriques, méthodologiques et professionnels. Le département des Arts et des Sciences du patrimoine est ouvert aux titulaires d'un baccalauréat, d'un GCE Advanced Level ou de tout autre diplôme admis en équivalence.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X