Cameroun: Cancers - Plus de 20 700 cas enregistrés au pays

Ces chiffres de l'année 2020 ont été révélés lors du lancement par le Minsanté, mardi à Yaoundé, des activités d'Octobre Rose, spécifiquement dédié au cancer du sein.

Le cancer préoccupe, quels que soient ses formes et ses types. Classé parmi les problèmes de santé publique au Cameroun, il cause plus de 11 000 décès par an. Chaque 19 octobre marque la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le cancer du sein. A cet effet, les activités liées au mois baptisé « Octobre Rose » ont été lancées mardi, à l'Hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé (Hgopy).

La cérémonie que présidait le Dr Yves Mathieu Zoa Nanga, inspecteur général des services médicaux et paramédicaux au ministère de la Santé publique, représentant le ministre, a connu la participation de plusieurs autres structures impliquées dans la lutte contre le cancer, notamment le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa).

Le choix porté sur Hgopy pour lancer ces activités n'est pas un fait de hasard. La structure spécialisée dans le traitement des cancers assure à la fois les diagnostics ainsi que la prise en charge totale des cas. Pour l'année 2020, l'hôpital a enregistré environ 500 cas de cancers diagnostiqués et traités. En termes d'incidence annuelle, les cinq principaux cancers retrouvés au Cameroun sont les cancers du sein, du col de l'utérus, de la prostate, du foie et les cancers colorectaux.

On parle aussi des cancers pédiatriques qui représentent environ 2% de l'ensemble des cancers notifiés. Dans son allocution, le représentant du Minsanté a exhorté les uns et les autres à prendre conscience de cette maladie. Aussi a-t-il appelé les populations exposées à se prémunir avec notamment la vaccination des jeunes filles et le dépistage précoce.

Pour clore en beauté le lancement de ces activités dédiées à la lutte contre le cancer, le Fonds des Nations unies pour la population a offert des cadeaux aux patients internés à Hgopy. 200 kits des produits sanitaires ont été remis à ceux-ci lors des tours effectués dans les salles d'hospitalisation.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X