Angola: Le médiateur de justice adjoint suggère une plus grande attention aux détenus

Uíge (Angola) — Le médiateur de Justice adjoint, Aguinaldo Cristovão, a suggéré jeudi, dans la province de Uíge, au Service pénitentiaire local (SP) d'accorder plus d'attention au traitement des détenus, en vue d'améliorer les conditions sociales.

Le responsable, qui s'exprimait à l'issue d'une visite de travail dans la province de Uíge, a déclaré avoir remarqué l'incarcération d'adultes et d'enfants dans les mêmes installations, des difficultés d'assistance alimentaire, entre autres contraintes.

A cet effet, a-t-il dit, il est nécessaire de construire de nouveaux pénitenciers, d'améliorer les conditions sociales de ceux existants (Prisons de Congo et de Kindoki), de construire des centres d'accueil et de rééducation pour les mineurs en conflit avec la loi.

En ce qui concerne la lutte contre la criminalité, il a recommandé un engagement accru du personnel du ministère de l'Intérieur (Minint) pour inverser la situation sécuritaire actuelle dans la province de Uíge.

Dans le secteur de la santé, Agnaldo Cristovão a suggéré la construction d'un hôpital materno-infantile et pédiatrique, l'installation du service de neurologie, ainsi que l'expansion des services de l'hôpital provincial de Uíge (HPU).

Pendant trois jours dans la province de Uíge, le médiateur de justice adjoint a tenu des réunions avec des membres du Gouvernorat local et de la société civile, au cours desquelles il a été abordé des sujets sur "Le rôle du médiateur de justice".

Il a visité les locaux du SP, du SIC, de l'Hôpital provincial de Uíge et la Maison de retraite « Kituma ».

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X