Afrique: 20e Edition du prix des 5 continents - Dix ouvrages finalistes sélectionnés

21 Octobre 2021

Le jury international présidé par Paula Jacques (France-Égypte), désignera le lauréat du Prix des cinq continents le 16 décembre 2021 et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) assurera ensuite sa promotion sur la scène littéraire internationale durant une année entière, informe un communiqué parvenu à notre rédaction.

Créé en 2001 par l'OIF, le Prix des cinq continents récompense chaque année un texte de fiction narratif (roman, récit et recueil de nouvelles) original d'expression française, Doté d'un montant de 15.000 euros pour le ou la lauréat(e) et de 5.000 euros pour la mention spéciale, le Prix des cinq continents de la Francophonie permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l'expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène internationale. La remise est prévue pour le 20 mars 2022, en marge de la Journée internationale de la Francophonie qui sera célébrée dans le cadre de l'Exposition universelle de Dubaï, aux Emirats arabes unis, souligne la note.

Le Prix des cinq continents 2020 a été attribué à Beata Umubyeyi Mairesse (Rwanda-France) pour son roman Tous tes enfants dispersés (Autrement) et une mention spéciale à Paul Kawczac pour son roman Ténèbre (La Peuplade). Pour ses 20 ans, le prix diversifie les regards portés sur les œuvres : il s'enrichi d'un 6e comité de lecture et accueille 4 nouveaux jurés. Le jury du Prix 2021 est composé de quinze écrivains de renom et d'un membre d'honneur, originaires de tout l'espace francophone. Réunis ce jeudi 21 octobre, à distance, les représentants des six Comités de lecture ont sélectionné dix ouvrages finalistes représentant 10 pays, parmi les 145 œuvres candidates qui ont été proposées.

-Ceux qui sont restés là-bas de Jeanne TRUONG (France-Cambodge) éd. Gallimard (France)

-Dans le ventre du Congo de Blaise NDALA (Congo-Canada) éd. Mémoire d'encrier (Canada-Québec)

-Héritage de Miguel BONNEFOY (France-Vénézuela) éd. Rivages (France)

-Le Jardin du Lagerkommandant d'Anton Stoltz (Canada-Québec) éd. Maurice Nadeau (France)

-Les Lumières d'Oujda de Marc Alexandre OHO BAMBE (Cameroun-France) éd. Calmann-Lévy (France)

-Les Orphelins de Bessora (France-Gabon) éd. JC Lattès (France)

-Le Palais des deux collines de Karim KATTAN (France-Palestine) éd. Elyzad (Tunisie)

-Pas même le bruit d'un fleuve d'Hélène DORION (Canada-Québec) éd. Alto (Canada-Québec)

-Soleil à coudre de Jean d'AMERIQUE (Haïti) éd. Actes Sud (France)

-Les villages de Dieu d'Emmelie PROPHETE (Haïti) éd. Mémoire d'encrier (Canda-Québec)

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X