Angola: Bornito de Sousa pour la valorisation des lieux emblématiques

Luanda — Le vice-président de la République, Bornito de Sousa, a défendu ce jeudi la valorisation et la conservation des lieux emblématiques de la ville de Luanda, pour la promotion du tourisme et le développement économique du pays.

Bornito de Sousa s'est adressé à la presse après avoir visité des expositions et des institutions promouvant l'art et la forêt de l'île de Luanda.

En tant que coordinateur de la Commission nationale multisectorielle pour la sauvegarde du patrimoine culturel, il a plaidé pour la valorisation et la préservation des sites emblématiques.

Quant à la forêt de l'île de Luanda, il considérait sa conservation comme essentielle, car elle est utile pour oxygéner l'environnement, pour que les oiseaux puissent y nidifier et habiter.

Le vice-président de la République s'est félicité de l'existence de projets en cours de négociation, visant la préservation de la forêt de l'île de Luanda, la mettant au service du tourisme.

Il a rappelé que le président de la République, João Lourenço, dans une interview au Financial Times, a défendu le détachement d'une économie basée sur le pétrole, vers une économie soutenue par l'agriculture et le tourisme.

Dans le cadre de la visite sur le terrain qui s'est tenue aujourd'hui, dans le district urbain d'Ingombota, à Luanda, Bornito de Sousa a visité le Musée d'histoire naturelle, la peinture murale des musiciens décédés, le projet Baía (Ilha de Luanda), le siège de l'Association des originaires et amis de l'Ile de Luanda « Anazanga » et du groupe « Novatos da Ilha ».

Il a également visité le siège du groupe de carnaval « União Mundo da Ilha », ainsi que la Fondation Art et Culture, dédiée à l'inclusion sociale des enfants vulnérables.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X