Sénégal: Habib Bèye marche sur les traces d'Omar Daf

Dakar — Après l'ancien arrière droit de l'équipe nationale du Sénégal Omar Daf, actuel entraîneur du FC Sochaux (ligue 2 française), un autre ancien de la Tanière et du championnat de France, Habib Bèye, est en passe de trouver ses marques sur les bancs d'un club français.

Habib Bèye, qui a réussi sa reconversion de consultant sur les antennes de la chaîne française Canal Plus, a été confirmé comme entraîneur du Red Star (division 3), où il assurait l'intérim depuis un mois.

Habib Bèye, qui a joué au RC Strasbourg et à Marseille, a trouvé un accord avec le club situé en région parisienne pour devenir son coach principal.

Ancien arrière droit des Lions, finaliste de la CAN et quart de finaliste de la Coupe du monde 2022, Bèye a convaincu les dirigeants du Red Star par "sa méthode et l'adhésion du groupe", indique le quotidien sportif L'Equipe dans son édition de jeudi.

L'ancien arrière droit des Lions, 44 ans, peut en outre se prévaloir d'un intérim réussi sur les bancs du Red Star.

Habib Bèye a tellement convaincu ses dirigeants que ces derniers ont accepté de payer 3000 euros (deux millions de francs) d'amende par match qu'il va diriger, l'ex-capitaine de l'Olympique de Marseille ne disposant pas encore du diplôme requis pour entraîner à ce niveau de compétition en France.

L'ancien international sénégalais, en quête du BEPF (Brevet d'entraîneur de football professionnel), ne remplissait pas toutes les cages pour être titulaire sur un banc d'une équipe, selon la réglementation en vigueur en France.

Si les décideurs du football français ont refusé d'accorder une dérogation au Red Star et à Habib Bèye, ils voient d'un bon œil cette nomination qui "ne peut pas être un frein" pour l'obtention du diplôme d'entraîneur, selon un de ses formateurs interrogé par L'Equipe.

"Au contraire, nous analysons notamment la capacité à prendre des décisions avant et pendant la compétition. On demande aux candidats de développer un projet de jeu et un projet de vie et ces missions incombent plutôt à un numéro 1. Il faut plutôt le voir comme un formidable apprentissage pour voir comment il va réagir", ajoute ce formateur.

En dépit de la lourdeur de ses nouvelles charges liées à l'ambition du Red Star de retrouver la Ligue 2, Habib Bèye devrait continuer ses activités de consultant à Canal Plus où il est devenu une tête de gondole dans ce paysage très concurrentiel.

Au moment où Bèye a plongé en attendant de valider ses diplômes, son ancien coéquipier en sélection, Omar Daf continue à bien mener sa barque sur le banc du FC Sochaux.

Il a été promu entraîneur principal du FS Sochaux le 25 novembre 2018 en remplacement de l'Espagnol José Manuel Aira, après avoir longtemps servi comme adjoint.

Le natif de Dakar, intérimaire ou adjoint pendant plusieurs années, a finalement réussi à s'imposer comme coach principal. Et pour la saison 2021-2022, son club qui jouait régulièrement dans l'élite du football français, a réussi sa meilleure entame depuis plusieurs années.

Après 12 journées de Ligue 2, le FC Sochaux compte 26 points, à un point du leader, le Toulouse FC, et à quatre points du 3-ème, l'AC Ajaccio.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X