Afrique: Salah, Mané et Keita libérés une semaine avant la CAN ? Liverpool veut négocier

Alors que la Coupe d'Afrique des Nations approche, le sujet de la libération des joueurs devient tendu du côté de Liverpool qui souhait entamer des discussions avec les sélections africaines au sujet de la libération des joueurs pour la CAN en janvier.

Dans moins de trois mois maintenant, la CAN va ouvrir ses portes au Cameroun et forcément, l'impact pour les clubs est important. Entre la préparation et la compétition en elle-même, certains joueurs pourraient être indisponibles quasiment un mois et demi. Ce que Liverpool semble avoir du mal à accepter. Le club anglais devrait tenir des discussions afin de réduire le temps d'absence de ses principaux joueurs à la CAN 2021 (9 janvier-6 février). Selon plusieurs médias anglais, les Reds vont prochainement se rapprocher de certaines sélections pour mettre à disposition leurs joueurs plus tard que prévu. Lors de la CAN 2021, Liverpool sera privé de trois joueurs clés : Mohamed Salah, Sadio Mané et Naby Keita.

Il faut dire qu'avec ses deux stars, Sadio Mané et Mohamed Salah, concernées en plus de Naby Keita, les Reds seront particulièrement touchés. Voilà pourquoi selon le Daily Mail, Liverpool essaie de discuter avec certaines sélections pour obtenir un petit délai. Selon le règlement, ils devront être présents avec l'équipe nationale pour les préparations dès le 27 décembre 2021. Mais, le club de la Merseyside souhaite les conserver jusqu'au 2 janvier 2022 pour qu'ils puissent jouer des matchs importants face à Leicester City et Chelsea lors du Boxing Day.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X