Angola: L'AIPEX et son homologue transcontinental signent un mémorandum

Luanda — L'Agence des investissements privés et de promotion des exportations - AIPEX et la Chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture Belgique-Luxembourg-Afrique-Caraïbes-Pacifique (CBL-ACP) ont signé aujourd'hui un mémorandum visant à renforcer le partenariat économique.

Le partenariat célébré à Luanda dans le but de stimuler le commerce et l'investissement, ainsi que de renforcer la coopération mutuelle entre le secteur des affaires en Angola et les pays membres de la CBL-ACP.

Les signataires du mémorandum sont le directeur exécutif de l'AIPEX, Lello Francisco, et le directeur des Relations bilatérales de la CBL-ACP, Daniel Ribant.

A l'occasion, l'administrateur de l'AIPEX, Lello Francisco, a déclaré que la CBL-ACP est un partenaire naturel et que tout sera fait pour la bonne mise en œuvre de cet accord, dans les différents domaines d'intérêt commun des parties et, par conséquent, augmenter l'intervention des hommes d'affaires angolais et belges.

"Compte tenu de l'importance du mémorandum et du contexte économique de l'Angola, l'ensemble du partenariat devient crucial et fondamental pour tirer parti du tissu commercial, renforçant la croissance des secteurs tels que l'agriculture, l'industrie, les infrastructures et les transports", a déclaré le responsable.

Un autre aspect du mémorandum, selon Lello Francisco, est l'échange d'expériences et de connaissances, contribuant ainsi de manière significative au processus de diversification de l'économie angolaise.

Selon le directeur des relations bilatérales à la CBL-ACP, Daniel Ribant, le mémorandum est signé à un moment où de nouveaux pays considèrent l'Angola comme un marché attractif pour les investissements, la Belgique ne pouvait donc pas être laissée pour compte, à en juger par les bonnes relations avec le pays depuis 1986.

« C'est pourquoi je suis particulièrement heureux de signer cet accord de coopération, au nom de la CBL-ACP, et qu'ainsi il renforcera la présence des entreprises belges en Angola et vice versa », a expliqué le responsable belge.

La mission de l'AIPEX est de promouvoir et de capter les investissements privés d'origine interne et externe, dans le but de contribuer au développement socio-économique du pays, ainsi que de promouvoir l'augmentation et la diversification des exportations de produits et services du pays.

Parallèlement, Belgique-Luxembourg-Afrique-Caraïbes-Pacifique-CBL-ACP est chargée de soutenir les relations commerciales et d'investissement entre la Belgique, le Luxembourg et tous les pays de l'ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et d'assurer le développement continu de la communauté des affaires dans ces régions.

Investissement belge en Angola

Actuellement, l'Angola et la Belgique entretiennent des relations commerciales qui remontent à 1986, la Belgique, le Luxembourg et les pays membres de l'ACP étant des partenaires stratégiques de la République d'Angola.

En ce qui concerne les investissements, l'AIPEX a enregistré, de 1995 à juillet 2021, environ 25 projets d'entreprise belges dans des secteurs tels que les transports, les services, l'industrie, l'agriculture, le commerce général, la construction civile, l'immobilier et les mines.

Ces investissements sont évalués à environ 46 570 330 dollars US.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X