Rwanda: Lutte contre la malnutrition des enfants et assistance aux femmes enceintes

Muyanza — Le projet d'appui nutritionnel et sanitaire aux femmes et aux enfants de Muyanza desitué dans le district de Rulindo s'est conclu en 2019 après deux ans de travail. Omar Fiordalisio, coopérateur représentant le Mouvement de lutte contre la faim dans le monde (MLFM) au Rwanda(voir Agence Fides 21/7/2016) avait promu le projet et revient aujourd'hui sur le terrain. "Voir que les mères continuent à se rendre au Centre pour des visites est la plus grande des satisfactions", peut-on lire dans la note reçue par l'Agence Fides.

"L'échographe est un outil qui permet de sauver la vie des femmes enceintes de Muyanza. Ces contrôles permettent d'identifier à un stade précoce toute situation de risque ou de malnutrition chez l'enfant et d'orienter à temps les femmes enceintes vers des centres plus spécialisés, évitant ainsi des complications parfois fatales. Avant l'introduction de l'échographe, les femmes du district devaient parcourir au moins 30 km pour passer un examen prénatal", indique la note. Beaucoup n'en ont même pas eu pendant les neuf mois de la grossesse.

Financé par la Conférence épiscopale italienne (CEI), le projet vise à lutter contre la malnutrition infantile, à assurer des soins médicaux adéquats aux nouvelles mères et à créer un enseignement agroalimentaire qui puisse devenir une véritable source de développement pour les agriculteurs locaux de Muyanza.

Selon les statistiques, 52% des enfants de moins de cinq ans au Rwanda souffrent de malnutrition, dont beaucoup sous une forme chronique. La malnutrition non traitée ou non détectée contribue à elle seule à plus de la moitié des décès avant l'âge de deux ans. L'absence de suivi de la situation des femmes enceintes peut entraîner des risques pour la mère et l'enfant lui-même, avant, pendant et après la naissance.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X