Cote d'Ivoire: Cérémonie d'excellence - Clarisse Slaha Kayo Mahi célèbre 100 élèves handicapés

21 Octobre 2021

A l'initiative de la Secrétaire d'Etat chargée de la Protection sociale, Clarisse Slaha Kayo Mahi, 100 élèves en situation de handicap ont reçu des cadeaux en guise de récompense après leur succès aux différents concours.

La Secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Emploi et de la Protection sociale chargée de la Protection sociale, Clarisse Slaha Kayo Mahi, a décidé de promouvoir les élèves en situation de handicap sensoriel admis aux différents concours à grand tirage, pour l'année scolaire 2020-2021.

Pour ce faire, elle a organisé une cérémonie de distinction le mercredi 20 octobre 2021, à Yopougon. A cette occasion, la Secrétaire d'Etat chargée de la Protection sociale a récompensé les 100 candidats admis aux concours 2020-2021 dont 39 malvoyants, non-voyants et 61 malentendants, sourds.

Le dernier recensement de la population et de l'habitat de 2014 en Côte d'Ivoire fait état de 453453 personnes en situation de handicap avec 70296 en situation de handicap visuel dont 25% scolarisables.

En outre, elle a rappelé que les enfants en situation de handicap visuel et auditif sont encadrés par plusieurs institutions spécialisées privées et publiques. « Concernant les non-voyants et malvoyants, les institutions qui présentent des candidats aux examens à grand tirage de fin d'année scolaire sont : l'Institut national ivoirien pour la promotion des aveugles (Inipa) créé en 1974, le Centre d'éducation et de formation pour l'insertion des aveugles de Toumodi (Cefiat) créé le 18 novembre 1999 et l'Institut de réhabilitation et de formation des aveugles du Mont Carmel (Irfam) créé le 1er octobre 2011. Au nombre des institutions de malentendants, seule l'Ecole ivoirienne pour les sourds, créée en 1974, figure au tableau des écoles répertoriées », a-t-elle indiqué.

Elle a souligné que les pensionnaires desdits établissements sont évalués dans les mêmes conditions que tous les élèves de la Côte d'Ivoire. C'est pourquoi elle a affirmé que son administration a organisé cette cérémonie afin de créer la saine émulation chez les futurs candidats handicapés et montrer à l'opinion publique que les enfants en situation de handicap, à l'instar des autres, peuvent réussir si les conditions de leur encadrement sont réunies.

Cet événement placé sous le parrainage du ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara, a vu la participation du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, de l'ambassadeur de la Belgique en Côte d'Ivoire, Michaël Wimmer, du Secrétaire d'Etat, Brice Kouassi et de la présidente du Conseil national des droits de l'homme (Cndh), Namizata Sangaré.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X