Congo-Kinshasa: Les immortelles chansons d'Afrique - « Po nini eza pasi » de Roxy Tshimpaka

Roxy Tshimpaka a largement influencé la musique congolaise des années 1970-1980. Soliste incroyable, mélodiste à sensation, il continue encore d'inspirer aujourd'hui des grands noms et guitaristes en herbe. Il est auteur de plusieurs chansons dont « Po nini eza pasi ».

Paru en 1987 sous les auspices du label « Eprodis » qui avait son siège au no1 de l'avenue Masimanimba, dans la commune de Kasa Vubu à Kinshasa, le disque 33 tours référencé BBT. 07-619 avait fini par séduire les mélomanes congolais par rapport au mérite des quatre titres qui le constituaient, à savoir « Po nini eza pasi » de Roxy Tshimpaka, « Abengi ngai dépassé » de Djo Mali sur la face A et « Mauvais souvenir » de Carlito Lassa, « Zikondo » de Debaba sur la face B. Sur la pochette du disque, de couleur rose, Roxy Tshimpaka et Ben Nyambo sont représentés en tête d'affiche. Le troisième pilier, Bozi Boziana ayant fait défection, le navire Choc Stars, à cette époque, resta sous la direction de ces deux cofondateurs.

« Po nini eza pasi ? », en français « Pourquoi est-ce pénible ? » est l' interrogation d'une femme follement amoureuse de son homme. Mais elle constate que son amour n'est pas réciproque à cause des multiples déceptions dont il fut victime. Ses mauvais souvenirs constituent un obstacle majeur à l'épanouissement de leur couple. « Vraiment soki ezali kaka boye, ngai te moto na payé ba pots cassés ya mabe nyonso basi basala yo, ngai na bango tokokani te, je t'aime et je t'aimerai toujours ». « Vraiment s'il en est ainsi, ce n'est pas à moi de payer les pots cassés de tout le mal que les femmes t'ont fait subir, elles et moi ne sommes pas pareilles ».

Dans ce morceau preuve d'une musique raffinée, Roxy Tshimpaka se révèle par ses prouesses techniques dans son style de manier la guitare solo. Avec cet instrument, il a su produire des sons qui expriment l'émotion éprouvée à l'audition de cette mélopée. De son côté, Carlito Lassa est étincelant par sa voix mélancolique qui colle bien au thème de la chanson. La guitare de Djo Mali et la batterie d'Otis Edjudju tissent le canevas rythmique de cette œuvre.

De son vrai nom Albert Tshimpaka Kabeya, Roxy Tsampika, alias Niaou, est né le 24 janvier 1952 à Léopoldville, de nos jours Kinshasa. En 1968, il est membre du groupe « Thu Zaina ». En 1970, il intègre l'orchestre Vévé. En 1979, avec Mbuta Mashakado, il intègre Zaïko Langa Langa. En juillet 1982, Roxy rejoint Langa Langa Stars, créé en octobre 1981, il est le septième patron de cet ensemble. En novembre 1983, il est cofondateur du groupe Choc Stars qu'il ne quittera qu'en 1992 pour un retour dans Zaïko Langa Langa.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X