Guinée: Qui sont les nouveaux ministres nommés par Mamady Doumbouya?

Un communiqué lu dans la soirée du vendredi 22 octobre à la télévision publique a annoncé la nomination des trois premières personnalités du gouvernement de transition du Premier ministre Mohamed Béavogui, lui-même nommé le 6 octobre. Trois postes sont pourvus sur 27 (25 ministres et 2 secrétaires généraux). Présentation de ces nouveaux ministres.

Prenons d'abord Aboubacar Sidiki Camara, nommé ministre délégué chargé de la Défense nationale. Surnommé « Idi Amin », il est réputé proche du chef de la junte. Diplômé de l'École de guerre de Paris, on le dit très respecté au sein de l'armée. Il avait été éloigné de Conakry par l'ancien président Alpha Condé, qui l'avait nommé ambassadeur à Cuba. Aboubacar Sidiki Camara a fait un retour remarqué quelques jours après la prise du pouvoir par le colonel Doumbouya.

Ensuite, Bachir Diallo est nommé à la Sécurité et à la Protection civile. Il est l'ancien attaché de défense en Algérie. Lui aussi est un militaire qui fait partie du cercle proche du président de la Transition. Ces deux nominations à des ministères stratégiques devraient permettre, selon les analystes, de décharger le chef de la Transition d'un certain nombre de préoccupations.

Enfin, Louopou Lamah obtient le ministère de l'Environnement et du Développement durable. Elle est l'ancienne directrice nationale du Commerce extérieur et de la compétitivité au ministère du Commerce précédent. Une nomination qui intervient à la veille du grand sommet de la COP26, prévue à Glasgow du 1er au 12 novembre.

« C'est assez compliqué, quand les coups de force sont perpétrés, d'avoir un gouvernement de l'avis de tout le monde. Il faut composer avec les militaires mais aussi avec les civils, les acteurs politiques, les acteurs sociaux... »

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X