Sénégal: Le point de chute trouvé à Diamniadio pour les mécaniciens de l'ancienne piste

23 Octobre 2021

Les mécaniciens chefs de garages qui squattaient l'ancienne piste à Dakar peuvent pousser un ouf de soulagement. Ils seront finalement installés à Diamniadio sur un site de 10 ha aménagé à cet effet. Le ministre de l'artisanat et de la transformation du secteur informel a visité le site avant-hier, jeudi.

Après avoir été pendant longtemps déplacés d'un site à un autre, ces pères de familles ont visité le nouveau site avec le ministre de l'Artisanat et de la transformation du secteur informel. La cérémonie de réception du site est prévue pour la prochaine semaine. « Nous, les 427 chefs de garages mécaniques, sommes heureux de voir notre rêve d'avoir un site de réparation moderne être réalisé. On nous avait montré plusieurs sites mais celui-ci est le plus adapté à notre travail. Beaucoup d'argent y a été mis en termes de financements et nous remercions les autorités pour la diligence réservée au dossier », a salué le porte-parole des mécaniciens de l'Ancienne piste.

Selon Souleymane Ciss, les artisans étaient confrontés à de nombreuses difficultés liées à la propriété foncière et aux financements, mais grâce à l'appui et à l'accompagnement du ministère, ces problèmes sont en voie d'être résolus/ « Nos difficultés tournaient autour du foncier, de la formalisation et du financement. Aujourd'hui le problème du foncier est réglé avec ce site », a-t-il dit confiant quant à l'issue finale à propos des autres doléances. Dans le cadre de ce programme de lutte contre l'occupation anarchique de l'espace, les chefs de garage vont pouvoir bénéficier de baux leur permettant d'installer leur activité sur le site, selon le chef du projet Serigne Bamba Yade, chef du projet de lutte contre « l'occupation anarchique de la voie publique et le manque de sécurité des sites qu'occupent les mécaniciens ».

Afin de leur permettre d'avoir de meilleures conditions d'accueil, le ministre a promis l'accompagnement du département afin de permettre au site, niché entre les communes de Sébikhotane et de Diamniadio d'avoir les commodités et de d'inscrire dans une dynamique de modernité. « Il nous faudra en faire des espaces modernes pour que ce soit un exemple. Un espace avec des ateliers adaptés au travail de mécanique moderne », a insisté Papa Amadou Ndiaye.

Grâce au concours de la DER, le ministère compte organiser des séances de mise à niveau au profit des acteurs et leur permettre d'être au diapason de la mécanique moderne. « On se rend compte qu'avec l'évolution de la technologie, la mécanique est de plus en plus digitalisée et il nous faut aujourd'hui des mécaniciens adaptés à ce niveau de compétence. Pour ce faire, nous allons les accompagner. Nous sommes en contact avec la Der dans le cadre du modern'art (la modernisation de l'artisanat) pour trouver des financements afin que les mécaniciens puissent avoir des ateliers adaptés », a assuré Dr Ndiaye,

Dr Papa Amadou Ndiaye a également fait un clin d'œil aux communes d'accueil afin qu'elles s'investissent pour une meilleure gestion de ces espaces dédiés et installés dans leur périmètre communal. Selon le ministre, une brigade de gendarmerie sera installée sur le site des nouveaux ateliers qui s'étend sur une superficie de 10 hectares. L'objectif étant de faire de l'endroit un espace de travail sécurisé.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X