Sénégal: Ziguinchor - Véritable horreur à Kandiadiou - Une mine tue six personnes à bord d'une charrette

23 Octobre 2021

Kandiadiou est sous le choc, après la mort de six (06) personnes, des jeunes qui ont péri sur une mine dans ce village. Le bilan de cet accident fait état de six morts et cinq (05) blessés dont deux (02) dans un état très grave.

Les victimes, à bord d'une charrette, revenait de la prière du vendredi. Un drame qui remet sur la table la question du déminage en léthargie depuis quelques années dans la région de Ziguinchor et, au-delà, en Casamance. Véritable horreur dans cette partie sud du pays.

Les mines ont encore fait parler d'elles. Hier, vendredi 22 octobre 2021, en début d'après-midi, six (06) jeunes à bord d'une charrette ont péri dans un accident par mine, dans le village de Kandiadiou, à quelques encablures de la frontière avec la Gambie. La charrette qui transportait ces personnes qui allaient à la prière du vendredi dans un quartier de ce village a sauté sur la mine. Sur place, six (06) morts ont été enregistrés et des blessés.

Cette mine fatale est une pose récente, selon certaines populations de ce village dans la consternation après cette horreur. Comment une mine peut-elle se retrouver dans un quartier ? La question taraude tous les esprits dans cette zone. Si, pour certains, la présence de cette mine est inexplicable, pour d'autres, sa présence pourrait être un moyen de représailles après la traque contre des coupeurs et trafiquants de bois, enclenchée par les Forces de sécurités dans la zone depuis quelques temps. Une mine posée non loin du cantonnement militaire installée dans la localité.

La cruauté de cet accident par mine a contraint les populations du village de Kandiadiou à procéder à l'inhumation des victimes quelques heures après l'accident. Ce drame remet sur le tableau la lancinante question du déminage en Casamance, en léthargie depuis quelques années. La cruauté des mines qui refait surface dans cette zone, dans un contexte d'accalmie qui avait fini de susciter beaucoup d'espoir chez les populations. Meurtri et sous le choc, Kandiadiou, situé à quelques encablures de la Gambie, s'illustre tristement aujourd'hui.

Un acte de sabotage, de banditisme ou manœuvre pour torpiller le processus de paix qui accuse un coup dur ? A moins que cela ne soit juste un incident de parcours qui fait tanguer, du processus de paix.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X