Congo-Kinshasa: CAF-C2 - V.Club laisse la qualification à Marumo Gallants

Marumo Gallants d'Afrique du Sud aura été un piège total pour V.Club qui est passé à la trappe au deuxième tour préliminaire de la 19e édition de la Coupe de la Condédération.

L'AS V.Club n'a pas pu passer le deuxième tour préliminaire de la Coupe de la Confédération (C2 africaine), sortie par la formation de Marumo Gallants d'Afrique du Sud. Après la défaite d'un but à deux à Polokwane, le club vert et noir de la capitale congolaise a laissé filer sa qualification à la dernière minute du temps additionnel, le 22 octobre, dans un stade des Martyrs aux gradins vides à cause des restrictions sanitaires. Les Dauphins noirs ont pourtant ouvert la marque à la 22e mn par Jacques Mangoba d'une frappe lourde en dehors de la surface de réparation, après un corner.

L'équipe du coach Dominique Cionci a pourtant semblé avoir la mainmise sur le jeu, avec quelques occasions de tuer le match, avant de commencer à reculer dans le dernier quart d'heure de la partie, laissant au club vainqueur de la Coupe d'Afrique du Sud le contrôle du cuir. Et l'irréparable est arrivé à la 90+3e mn alors que V.Club semblait tenir sa qualification.

Sur une longue balle, déviée de la tête une première fois par son coéquipier, Sibusiso Nkosi (entré sur le terrain à la place de Ndabayithethwa Ndlondlo en seconde période) qui a battu le gardien Omossola également de la tête. L'on note ici le coaching payant de l'entraîneur Mdaka de Marumo Gallants, alors que du côté V.Club, les entrées en jeu d'Eric Kabwe (buteur de V.Club au match aller à la place de Merveille Kikasa), Héritier Tambwe (à la place d'Obed Mayamba), Ingoli (à la place de Marouf Tchakei) ont été totalement improductives. L'équipe a plutôt reculé, laissant Marumo Gallants prendre de la confiance et finir par égaliser.

En conférence de presse d'après match, le coach Dominique Cionci des Dauphins noirs de Kinshasa a exprimé sa totale déception : « On a fait le match qu'il fallait, et voilà on prend ce but à la fin, ils ont marqué le but quand il fallait et au moment qu'il fallait, il y a tout qui s'écroule, alors qu'on avait le match... La présidence (Bestine Kazadi) avait le maximum pour nous, pour les joueurs, pour tout notre public qui est fantastique... C'est désolant, ça remet tout un travail à plat... Je suis déçu, je ne trouve même pas les mots tellement la déception est grande... Vous avez vu les efforts qu'on a faits, on aurait dû peut-être mieux gérer tout ça, et ce but qui vient à la fin, qui vient de nulle part... la déception est complète... ».

C'est donc un arrêt brutal de V.Club dans cette compétition africaine interclubs, une équipe qui se reconstruit après le départ du coach Florent Ibenge à la Renaissance sportive de Berkane, au Maroc, et de plusieurs autres joueurs cadres partis pour le Maghreb et surtout en Tanzanie. Avec le titre de champion du Congo 2020-2021 acquis après la décision du Tribunal arbitral du sport de Zurich, en Suisse, V.Club va ainsi retrouver le championnat national avec des ambitions de titre pour revenir en Afrique.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X