Congo-Brazzaville: Action de l'Etat en mer - Le pays et la Côte d'Ivoire harmonisent leur stratégie

En mission de travail au Congo, le secrétaire permanent du Comité interministériel de l'action de l'Etat en mer de la Côte d'Ivoire, Abroulaye Fofana, a été reçu en audience le 22 octobre par le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso.

Le président du Comité interministériel de l'action de l'Etat en mer et dans les eaux continentales en République du Congo, Anatole Collinet Makosso, a donné quelques orientations à Abroulaye Fofana et à son homologue congolais, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou. Il s'agit notamment de faire en sorte que le Congo et la Côte d'ivoire aient la capacité d'exploiter les immenses ressources qu'ils disposent en mer dans un cadre sécurisé et sain.

« Par rapport à la collaboration que nous voulons mettre en place entre nos deux pays, nous avons souhaité que nous puissions venir voir le Premier ministre pour qu'il nous trace la voie, qu'il nous donne sa bénédiction. Il nous a donné de grandes orientations de ce travail que nous allons mettre en pratique. Ce sont des préoccupations d'homme d'Etat », a expliqué le secrétaire permanent du Comité interministériel de l'action de l'Etat en mer de la Côte d'Ivoire.

Après le Premier ministre, Abroulaye Fofana a eu une séance de travail avec le secrétaire permanent du Comité interministériel de l'action de l'Etat en mer et dans les eaux continentales, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, en fin d'après-midi.

L'action de l'Etat en mer est un concept consistant à rassembler l'ensemble des activités et des missions qu'un Etat exerce en mer de manière à atteindre un objectif. « L'action de l'Etat en mer est un concept qui considère que la mer étant un espace unique, l'ensemble des intervenants qui y exercent devraient le faire dans le cadre d'une politique coordonnée permettant non seulement de mutualiser les moyens, les ressources, mais également d'atteindre les objectifs de façon unique », a conclu Abroulaye Fofana.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X