Algérie/Mauritanie: Ligue des champions - La mésaventure Mauritaniens du FC Nouadhibou à Alger

En déplacement en Algérie pour y affronter l'ES Sétif, les Mauritaniens du FC Nouadhibou ont été retenus plusieurs heures à leur arrivée à Alger.

Alors qu'ils se déplaçaient en Algérie pour y affronter l'ES Sétif, les Mauritaniens du FC Nouadhibou ont, selon leurs dires, été retenus durant de longues heures à Alger. Arrivés jeudi à Alger, les joueurs et leurs encadrants ont été retenus plus de trois heures dans l'aéroport par les autorités locales. Cette longue rétention terminée, les Mauritaniens ont encore dû prendre leur mal en patience.

La délégation aurait ensuite été retenue, 45 minutes durant, à bord d'un bus devant l'avion. Il lui aura finalement fallu 8 heures pour arriver à destination. La séance d'entraînement prévue dans la soirée a été annulée.

Les joueurs du FC Nouadhibou bloqué à l'Aeroport d'Alger, Les champions de la Mauritanie 🇲🇷 ne peuvent rentrer dans la ville ni prendre un vol ✈️ Setif.

Tentative d'intimidation ou problème administratif ?. Des interrogations sans réponse pour l'instant ! #TotalEnergiesCAFCL pic.twitter.com/RLPgwdzCZk

- Lassana Camara (@mauritaniefoot) October 21, 2021

C'est après huit heures de voyage au total que l'équipe a pu gagner Sétif, où elle affronte dimanche l'Entente, dans le cadre du second tour préliminaire retour de Ligue des Champions. Pour rappel, le FC Nouadhibou affronte, ce dimanche 24 octobre, l'Entente sportive de Sétif, dans le cadre du second tour retour de Ligue des Champions. Les Mauritaniens avaient remporté le match aller à domicile (3-1).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X