Mozambique: Scalabriniens - La Journée des Missions nous ramène à nos communautés dans le monde et à la nouvelle mission de Cabo Delgado

Pemba — 125 ans se sont écoulés depuis la fondation de la Congrégation des Sœurs Missionnaires Scalabriniennes. L'Année Scalabrinienne s'ouvrira le 9 novembre prochain , à l'occasion du 25ème anniversaire de la béatification du fondateur, Jean-Baptiste Scalabrini, témoin exemplaire de la vie chrétienne, missionnaire et père des migrants (voir Fiudes 12/10/2021).

"Pour nous, ce mois missionnaire a une valeur profonde et nous ramène à nos communautés dans le monde et à notre nouvelle mission : celle du diocèse de Pemba, à Cabo Delgado, au Mozambique. Ici, nous avons décidé de concentrer une grande partie de nos ressources pour aider tous les migrants qui se retrouvent victimes de la violence", explique à l'Agence Fides Sœur Marines Biasibetti, l'une des missionnaires qui se trouve sur place.

"Soutenus par le charisme scalabrinien et motivés par l'exemple de notre fondateur Jean-Baptiste Scalabrini, et des cofondateurs le Vénérable Père Giuseppe Marchetti et la Bienheureuse Mère Assunta, nous avons accepté l'invitation de l'Eglise et l'appel des migrants à ouvrir cette nouvelle présence missionnaire. C'est un signe de gratitude pour nous et il est très significatif que cette mission se déroule dans le cadre des activités du Jubilé célébrant le 125e anniversaire de la fondation de notre congrégation".

"Les besoins à Cabo Delgado sont nombreux. Les gens vivent dans une pauvreté absolue, avec des besoins fondamentaux à satisfaire : nourriture, eau, santé. L'un de nos groupes se trouve à Chiure, à 155 km de la capitale régionale, Pemba. La paroisse de St Isabella est notre maison. C'est un district très pauvre, avec de nombreux besoins. Nous voulons faire des activités autonomes pour aider les migrants. Ils nous demandent de répondre aux besoins fondamentaux et de retourner dans leurs territoires d'origine.

La Journée de la Mission des Sœurs Scalabriniennes a la saveur de cette terre, qui regarde vers l'Océan Indien, où des milliers de personnes fuient vers la Tanzanie. Ici aussi, comme dans de nombreux autres endroits de la planète, le monde ne peut pas tourner le dos.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X