Sénégal: Les opportunités d'affaires du Mcc Sénégal II présentées au secteur privé

22 Octobre 2021

Pour une démarche inclusive et participative dans la mise en œuvre du Sénégal Power Compact, les opportunités d'affaires qu'offre le Programme Electricité ont été présentées au secteur privé hier, jeudi 21 octobre, lors d'un wébinaire. L'objectif de cette rencontre est d'informer et de sensibiliser les fournisseurs, entrepreneurs et consultants sur les opportunités d'affaires du Programme et les procédures de passation des marchés y afférentes.

Le MCA-Sénégal II a présenté au secteur privé les opportunités d'affaires qu'offre le Sénégal Power Compact de MCC, Programme Electricité qu'il met en œuvre. La rencontre s'est déroulée hier, jeudi 21 octobre, par visioconférence. L'objectif de cette présentation est d'informer et de sensibiliser les fournisseurs, entrepreneurs et consultants sur les opportunités d'affaires du Programme et les procédures de passation des marchés y afférentes.

« La forte participation des entreprises et consultants aux appels à la concurrence est une condition nécessaire à la sélection des fournisseurs de biens et services pour la bonne réalisation des projets et activités du Programme. L'engagement des acteurs du secteur privé constitue, à cet effet, un moyen efficace de les mobiliser autour des opportunités d'affaires qu'offre le Compact », a indiqué Oumar Diop, Directeur Général de MCA-Sénégal II.

Ce programme comporte trois projets majeurs. Le Projet Transport renforcera les efforts déjà déployés par l'opérateur, Senelec, afin de réduire le coût élevé de production et de faciliter les investissements du secteur privé dans la production d'électricité, à travers la construction d'un réseau fiable de transport haute tension à Dakar et ses environs.

Selon le directeur du projet transport Ndiouga Ndiaye, ce Projet comprend la construction d'environ 30 km de lignes de transport souterraines de 225kV et de 16 Km de câble sous-marin de 225kV, l'extension de quatre principaux postes, et la construction d'un système de télé-délestage automatisé. Il informe par ailleurs que la date de lancement des opportunités du projet est prévue vers mai, juin 2022 et le montant global de ces opportunités tourne autour de 360 millions de dollars.

Selon Paul Momar Ngom, directeur du projet accès, l'objectif de ce Projet est d'élargir le réseau électrique dans les zones rurales et périurbaines sélectionnées dans les régions de Kolda, Sédhiou, Tambacounda, Kaffrine, Fatick et Kaolack qui ont un potentiel économique élevé avec un faible nombre de ménages raccordés. Enfin, le Projet Réforme appuiera les efforts du gouvernement du Sénégal pour l'amélioration de la gouvernance et de la viabilité financière globales du secteur de l'électricité, et la création d'un environnement durable afin de satisfaire la demande croissante des entreprises et des consommateurs, et de promouvoir les investissements du secteur privé.

Pour rappel, le Programme Electricité de MCC pour le Sénégal est entré en vigueur le 9 septembre 2021. Il a pour objectif de réduire la pauvreté au Sénégal à travers le renforcement du secteur de l'électricité, l'amélioration de la fiabilité, l'élargissement de l'accès à l'électricité, et l'appui au Gouvernement du Sénégal à établir un socle solide et moderne sur lequel le système de l'électricité du pays peut reposer pour se développer.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X