Algérie: Le pays a besoin davantage d'efforts pour lutter contre les guerres de quatrième génération la ciblant

Alger — Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a affirmé samedi que notre pays nécessitait davantage d'efforts pour acquérir les outils de contrôle des méthodes et des connaissances, nécessaires à la lutte contre les guerres de quatrième génération qui ciblent l'Algérie.

Dans un message adressé à la corporation médiatique en célébration de la Journée nationale de la Presse coïncidant avec le 22 octobre, le chef de l'Etat a indiqué qu'avec "la consécration de la liberté de la presse et la valorisation de ses démarches visant à s'adapter à l'ère du numérique avec des contenus nationaux susceptibles d'inspirer la confiance grâce à une matière journalistique convaincante et crédible diffusée sur les différents supports médiatiques et à travers les espaces de communication"... nous avons besoin de "davantage d'efforts pour acquérir les outils de contrôle des méthodes et connaissances, nécessaires à la lutte contre les guerres de quatrième génération qui ciblent l'Algérie".

Et d'affirmer "la patrie des Chouhada est prise pour cible par de nombreuses parties conspiratrices qui recourent à des méthodes d'espionnage et de guerre cybernétique intensifiées, s'employant à porter préjudice à l'histoire et à la mémoire de la nation... L'Algérie avortera ces tentatives vaines grâce à la vigilance des Algériennes et Algériens, et aux lignes de défense chevronnées de la nation auxquelles adhèrent les enfants du secteur de la presse nationale avec leur haut sens de professionnalisme et leur engagement indéfectible".

Lire aussi: Le Président Tebboune appelle le gouvernement à soutenir le secteur de l'information

Grâce à leur conscience nationaliste, soutient le Président Tebboune, les hommes et les femmes de la presse "font face aux mensonges et à la désinformation émanant des parrains d'une guerre cybernétique, ignoble et structurée, se dressant aussi contre leurs larbins qui œuvrent à nuire à l'Algérie en mobilisant des sites électroniques noyés dans la trahison de la Patrie et de la nation".

Le chef de l'Etat a tenu à réitérer, à cet égard, toute sa reconnaissance à ceux restés fidèles à l'Algérie, libre et souveraine, parmi les femmes et hommes de la presse nationale, lesquels ont enrichi avec leurs expériences les acquis de la presse démocratique et pluraliste, dont les missions ont été confiées à une nouvelle génération de journalistes, devenus un des piliers de l'immunisation de l'Algérie et de la pérennisation de sa stabilité et de sa sécurité nationale.

"Je me félicite de l'esprit nationaliste et du professionnalisme dont font preuve les hommes et femmes du secteur de la presse", a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X