Afrique: Le prix spécial de la ville de Ouagadougou baptisé "Ababacar Samb Makharam"

Ouagadougou (Burkina Faso) — Le "Prix spécial de la ville de Ouagadougou", décerné pendant le Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco), a été baptisé du nom du cinéaste sénégalais Ababacar Samb Makharam, a constaté l'APS.

" Ce prix spécial de la ville de Ouagadougou, qui s'appelle désormais +Prix Ababacar Samb Makharam+, est composé d'un trophée, d'une attestation et d'une enveloppe financière de trois millions de francs CFA", a déclaré le maire de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé.

Pionnier du cinéma africain, Ababacar Samb Makharam a été le premier secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes (Fepaci) et fait partie des fondateurs du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou.

Il a été honoré par le Sénégal lors d'une exposition organisée jeudi dernier, dans la mairie de Ouagadougou, en présence de ses filles dont Gaël Samb, directrice de la structure "Vives voix" et épouse de l'ex-maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall.

Le "Prix spécial Ababacar Samb Makharam" de la ville de Ouagadougou a été décerné au film "Garderie nocture" du Burkinabé Moumouni Sanou.

Depuis l'édition de 2009, la ville de Ouagadougou décerne un prix spécial au meilleur film traitant des thèmes en lien avec le développement économique et socio-culturel des villes, les grands fléaux urbains, le rôle de la ville dans la recherche de la paix, les rapports d'amitié et de solidarité entre les peuples.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X