Congo-Kinshasa: Qui est Denis Kadima, le nouveau président de la Céni?

Denis Kadima( g) et Felix A. Tshisekedi président de la RDC (d)

En RDC, après des semaines de négociations et de bras de fer, Denis Kadima a été confirmé, vendredi 22 octobre, par le chef de l'État à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Âgé de 60 ans, Denis Kadima impressionne avant tout par son CV. Cet expert électoral a été formé à l'université de Lumbumbashi et a obtenu un master d'une des plus grandes universités sud-africaine, celle de Witwatersrand.

Le nouveau président de la Céni dirige depuis 2002 l'Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique, basé à Johannesburg et, avant cela, a travaillé pour le National Democratic Institute, un think tank américain. Fort de cette expérience, il a apporté un appui technique à différentes missions d'observation avec l'Union africaine, la Cédéao ou encore la Sadc.

Au total, Denis Kadima, qui parle cinq langues, a participé à plus de 80 processus électoraux. Ce fut par exemple le cas au Soudan, en Tunisie et, plus récemment, en Côte d'Ivoire où il a conduit la mission conjointe avec le Carter Center lors de la présidentielle d'octobre 2020.

Le Kasaï, « seul point commun » avec le président

Et pourtant l'opposition et notamment les Églises catholiques et protestantes -qui ne remettent pas en cause ses compétences - se sont farouchement opposées à sa candidature, l'accusant d'être trop proche du chef de l'État, et de ne pas être impartial. L'acharnement à l'imposer n'a fait qu'accroitre les soupçons.

Denis Kadima est issu de la province du Kasaï tout comme le président Félix Tshisekedi mais « c'est son seul point commun avec le chef de l'État », indiquent ses partisans qui demandent à ce qu'il soit jugé sur son travail.

Aussitôt investit, Denis Kadima a promis aux Congolais un processus électoral crédible. Sur ton compte Twitter, le nouveau président de la Ceni a remercié le chef de l'État. Et tenté de rassurer en promettant de tenir les élections dans les délais constitutionnels.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X