Mali: La délégation du Conseil de Sécurité des Nations unies rentre bredouille

La délégation du Conseil de sécurité menée par les Ambassadeurs Martin Kimani (Kenya,centre), Nicolas de Riviere (France, gauche) et Abdou Abarry (Niger, droite), ont été a l’écoute dimanche de la société civile malienne et des parties signataires aux Accords de paix.

Après deux jours de discussions avec la junte militaire à Bamako, la délégation du Conseil de Sécurité des Nations unies rentre bredouille.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique ce dimanche après midi, la délégation reçue respectivement par le Président malien Assimi GOITA hier et son Premier ministre Choguel Kokala MAIGA ce matin, vient de quitter cet après midi la capitale malienne, sans avoir arraché le respect du calendrier électoral présidentiel au Mali.

Les autorités de la transition ont dit niet et disent que seul le peuple malien est souverain et fixera la date officielle des joutes présidentielles au terme d'une Assise nationale dont les conclusions seront transmises au Conseil de Sécurité et aux instances de l'Union africaine et de la CEDEAO.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X