Angola: Les exportations de poisson rapportent 35 millions de dollars en six mois

Luanda — Les exportations de 15 000 tonnes de crustacés et de mollusques, au cours du premier semestre de cette année, ont permis au pays de collecter environ 35 millions de dollars, soit une augmentation de 50 pour cent par rapport à la même période en 2020.

L'essentiel de cette exportation était destiné aux pays de l'Union européenne (UE), notamment l'Espagne, et d'Asie (Chine et Japon), qui importent principalement des crustacés et mollusques d'Angola, a confirmé vendredi, à Luanda, la secrétaire d'État à la Pêche, Esperança da Costa.

Dans une interview à l'ANGOP concernant le développement de l'activité de pêche dans le pays, la responsable a également indiqué que le Gabon et la République du Congo (Afrique) sont les pays qui importent essentiellement de la sardinelle, du maquereau et d'autres espèces d'Angola.

En termes de niveaux de capture en 2020, le secteur a enregistré 2 808 tonnes de crustacés (crevettes, langoustes, langoustines et crabes), 260 tonnes de mollusques (calamars, poulpes et escargots) et 9 000 37 tonnes d'espèces de poissons diverses nationales.

Par rapport à 2019, les produits de la pêche exportés se sont également concentrés sur les crustacés (2 009 tonnes), les mollusques (2 015), divers poissons (4 098 tonnes) et les farines de poisson (1 200 tonnes), pour un total de 7 522 tonnes de poisson, selon la source.

Au total, l'Angola a produit 525 mille 143 tonnes de poissons différents, de juillet 2020 à la même période en 2021, contre 366 mille 763 tonnes au cours de la période précédente, indiquent les données présentées par le Président de la République, João Lourenço, lors du Message à la nation.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X