Angola: Le pays prévoit d'atteindre plus de milliards de dollars de ventes de diamants

Luanda — Le secteur national du diamant s'attend à atteindre, avec les ventes de diamants bruts, plus d'un milliard de dollars américains cette année, selon le président du conseil d'administration de l'Endiama, José Ganga Júnior.

La production actuelle est d'environ 8 millions de carats de diamants, et l'objectif est d'atteindre 10 millions de carats d'ici la fin de cette année, selon le gestionnaire de l'Endiama, qui s'exprimait lors de la deuxième réunion de bilan des activités minières semi-industrielles.

"Nous avons des niveaux de prix de négociation similaires ou supérieurs à ceux de l'année pré-Covid-19, ce qui est positif compte tenu des diverses situations difficiles auxquelles le secteur a été confronté", a-t-il déclaré.

En revanche, il a fait savoir que, malgré les contraintes de 2020, son institution a réussi cette année à régler des problèmes financiers comme le paiement des salaires et la sécurisation des emplois.

L'Angola dispose actuellement de 65 concessions d'investissement dans le secteur minier et prévoit de créer, avec les nouveaux projets, plus de 4 000 emplois d'ici 2022, auxquels s'ajouteront les 10 000 actuels.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X