Soudan: Situation confuse à Khartoum après l'arrestation du Premier ministre

L'armée soudanaise a arrêté lundi 25 octobre les dirigeants civils, notamment le Premier ministre, Abdallah Hamdok, qui a appelé les Soudanais à descendre dans les rues pour «défendre la révolution» pacifiquement.
25 Octobre 2021

L'armée soudanaise a arrêté lundi 25 octobre les dirigeants civils, notamment le Premier ministre.

Au Soudan, des civils membres du conseil de souveraineté, l'organe qui chapeaute la transition dans le pays, ont été arrêtés lundi 25 octobre, dans la matinée à leurs domiciles, selon des informations rapportées par Le monde. Parmi les personnalités arrêtées figure le premier ministre, Abdallah Hamdok, qui a appelé les Soudanais à descendre dans les rues pour «défendre la révolution» pacifiquement.

«Des forces militaires» les ont emmenés vers une destination inconnue et les retiennent, selon le communiqué du ministère de l'information. Ce qui se déroule au Soudan ressemble à bien des égards à une nouvelle tentative de coup d'Etat, après le putsch manqué de la fin de septembre qui était imputé à des partisans de l'ancien président déchu Omar Al-Bachir. Présentement, l'armée s'est déployée dans les rues de Khartoum, la capitale.

« J'appelle les forces armées à relâcher immédiatement les personnes retenues », a exhorté l'émissaire de l'ONU au Soudan Volker Perthes, jugeant « inacceptables » les arrestations de la quasi-totalité des civils au sein des autorités de transition.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X