Cote d'Ivoire: Assainissement public - Une station de traitement de boues de vidange ouverte à Bouaké

Depuis le jeudi 21 octobre 2021, Bouaké dispose d'une station de traitement des boues de vidange. Un ouvrage qui offre aux sociétés de vidange de la commune, l'opportunité de vider les déchets des fosses septiques des ménages dans un cadre approprié.

Cette station moderne de traitement de boues de vidange, d'une capacité de 350 m3/jour est un don de l'Office national de l'assainissement et de drainage (Onad). D'un coût d' 1,7 milliard de francs CFA , l'ouvrage a été réalisé par l'État de Côte d'Ivoire dans le cadre de la lutte contre l'insalubrité. Togola Lassina, chef du service de promotion de l'assainissement de l'ONAD a présenté les caractéristiques de cet ouvrage lors de la cérémonie d'inauguration en présence des autorités locales de Bouaké. "Il s'agit d'une technologie de sédimentation couplée à des lits de séchage et des bassins de lagunage. Cette technologie permet, au terme du processus de traitement des boues de vidange, d'obtenir un composte, un engrais biologique, qui peut servir à la valorisation agricole", a dit Togola Lassina.

Pour sa part, Lago Ruffin, secrétaire général de la mairie de Bouaké, a traduit toute la gratitude du maire Nicolas Djibo et du conseil municipal à la direction générale de l'ONAD : "Un grand merci au Président Alassane Ouattara et au gouvernement qui ne cesse d'œuvrer afin de faire de Bouaké, une ville émergente pour le bien-être des populations". Il a exhorté les opérateurs en charge de la vidange des ménages de la ville de Bouaké à déporter désormais les boues de vidange à cet endroit et non plus dans la nature.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X